REFLEXION

OUVERTURE D’ENQUETE SUR LES ASSOCIATIONS LOCALES A MOSTAGANEM : L’heure des comptes a sonné...!

L’heure des comptes a sonné. Les associations locales devront préparer leurs bilans respectifs et se préparer aux opérations des vérificateurs. Fini, le temps où chacun menait sa comptabilité comme il l’entendait, l’heur de vérité est arrivée.



OUVERTURE D’ENQUETE SUR LES ASSOCIATIONS LOCALES A MOSTAGANEM : L’heure des comptes a sonné...!
En effet, selon des informations dignes de foi, le dossier des associations locales à caractère social, caritatif ou autre, seront appelés, désormais à présenter leurs bilans comptables à chaque fois que de besoin. Elles seront tenues donc de mettre en place une comptabilité retraçant toutes les dépenses et recettes éventuellement, qui seront consignées soigneusement sur un registre destiné à cet effet. Ces nouvelles mesures viennent d’être initiées par le ministère de l’intérieur et des collectivités locales. Pour ce, une instruction a été adressée à l’ensemble des directeurs de sûreté de wilaya avec ampliation à tous les directeurs de la réglementation et des affaires générales des wilayas du pays, à l’effet d’ouvrir des enquêtes concernant le fonctionnement des associations locales, leur activité, leur composante humaine et leur source de financement entre autre. Il faut rappeler par ailleurs, que sur les 81000 associations officiellement inscrites au répertoire national, la wilaya de Mostaganem en compte 800 associations qui activent sur le plan social et caritatif. Parmi ces associations, 28 associations sont concernées par cette nouvelle enquête relève t-on. La comptabilité de ces associations sera vérifiée dans une première étape et touchera notamment les 14 associations ayant bénéficié de la subvention de 50 millions d centimes du ministère de la solidarité nationale, depuis bientôt six ans. Ces subventions ont été allouées, dit-on, dans le cadre de l’aide apportée à la création de petits projets et de l’emploi. Parmi ces associations, quelques unes d’entre elles ont été subventionnées par l’Union Européenne, sauf qu’aucun projet n’a été réalisé et l’argent est parti en fumée. C’est à partir de ce constat que le gouvernement a décidé de mettre de l’ordre et réviser la loi portant création d’associations, en instaurant plus de rigueur et plus de contrôle pour plus d’efficacité.

Menad
Mercredi 10 Mars 2010 - 23:01
Lu 748 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+