REFLEXION

OULED FARES - CHLEF: Les habitants de Haï Mokrane crient au mépris et à la marginalisation



OULED FARES - CHLEF: Les habitants de Haï Mokrane crient au mépris et à la marginalisation
La population de Haï Mokrane estimée à plus de 10.000 habitants, une boccaa située entre les limites des communes d’Ouled Farès et de Chettia, souffre le calvaire à cause de l’absence d’un environnement adéquat. Les jeunes de cette partie rattachée à Ouled Farès sont dépourvus de toutes infrastructures et aucune commodité n’arrive à convaincre cette jeunesse privée même d’un réseau d’assainissement. Chaque foyer dispose en outre d’une fosse septique dans une zone qui a vu le jour durant la décennie noire. Chaque responsable promet des merveilles à cette population lors de la campagne électorale mais en vain. Une localité totalement délaissée et oubliée par les responsables. Les routes déplorables, l’absence des moyens de transports, de l’AEP, du gaz font fuir un bon nombre de jeunes vers les grandes villes à la recherche d’une occupation. Selon certains sages de la localité, toutes les démarches et revendications entreprises auprès de qui de droit sont restées vaines. Même les hautes instances ont été saisies à maintes reprises mais aucune réponse tendant à satisfaire cette population mise à l’écart n’a été favorable et ce à cause du silence des locaux. Cette fois-ci, une lettre rédigée en ce sens a été adressé à l’intention du chef de l’exécutif de la wilaya, les signataires sollicitent la programmation de projets économiques tendant à satisfaire une population qui reste selon ses citoyens, une boccaa  marginalisée.                                  

M.Mokhtari
Dimanche 21 Juillet 2013 - 12:51
Lu 327 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+