REFLEXION

OULED FARES - CHLEF : Les habitants de Bocca Saïda crient à la « Hogra »



Les habitants de Bocca Saïdia relevant administrativement de la commune de Ouled Farès, viennent de nouveau de saisir les autorités de la wilaya en raison de la situation précaire du cadre de vie. Selon la représentation du quartier, l’état déplorable des conditions de vie ne permet pas aux nombreuses familles de vivre convenablement d’où la « hogra » instantanée. Les routes sont impraticables en été comme en hiver et l’éclairage public est entièrement défectueux tandis que le village ne dispose d’aucune infrastructure pour les jeunes.  A cause de l’état des routes qui représente un danger constant pour les écoliers, le transport fait largement défaut. Une pétition en ce sens a été transmise à qui de droit par la population de cet endroit dépourvue de toutes les installations. Selon toujours nos interlocuteurs, plusieurs correspondances ont été adressées aux communaux mais sans résultats.                 

M.Mokhtari
Lundi 23 Septembre 2013 - 22:00
Lu 148 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+