REFLEXION

OULED FARES (CHLEF) : Des habitants souffrent de la ‘’marginalisation’’ et de l’isolement



La population des quartiers ‘’El Thouars’’, ‘’El Guetaibis’’ et ‘’Haouch El Ghaba’’, relevant de la commune d’Ouled Fares, à Chlef, manque de la plupart des infrastructures nécessaires, en dépit des appels répétés et des nombreuses plaintes déposées auprès des autorités locales pour l'inclusion de ces lieux dans la liste des quartiers bénéficiaires des opérations d’aménagement, où les habitants mènent une vie lamentable, remplie de souffrance et de l'indifférence, et  parmi les appels lancés par la population est le manque d'eau potable, de sorte que les habitants de différents âges, jeunes et adultes, traversent chaque jour, de longues distances chacun de son côté dans l'espoir de trouver une goutte d'eau transportée sur le dos des ânes. Ce problème a forcé la population à recourir à la solution inévitable celle d'acheter de l’eau potable jusqu'à 1200 dinars le réservoir. Les résidents dans ces régions ont également demandé aux parties responsables, le raccordement de leurs foyers au réseau de gaz naturel, en plus de la situation catastrophique qui s’est emparée du réseau routier qui selon eux, n’avait pas bénéficié d’aménagement depuis des années. Ils ont appelé aussi à la nécessité de fournir l'éclairage public à travers les routes pour réduire le phénomène de vols et d’agressions contre eux, surtout le soir. Pour leur part, les jeunes de la région n'ont pas hésité à évoquer leurs préoccupations, où un certain nombre d'entre eux a souligné que la région manque énormément de structures de loisirs et de sport qui rempliront leur temps libre et leur permettant de pratiquer diverses activités. En réponse à certaines des préoccupations des citoyens, le maire d’Ouled Farès, M."Abdelghoulem Ahmed" a confirmé que le projet de l'usine de dessalement a éliminé à un grand pourcentage le problème de l'approvisionnement en eau, tandis que ses services sont en train de remédier à certaines des lacunes enregistrées dans certains quartiers, quant au problème de raccordement au réseau de gaz de ville, ce même responsable a révélé que ses services ont programmé plusieurs projets pour relier ces quartiers au gaz de ville, et en attendant la réalisation de ces projets, la souffrance de la population perdure encore.

Salim
Vendredi 6 Mai 2016 - 17:23
Lu 150 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+