REFLEXION

OULD ABBES ORDONNE DES PONCTIONS SUR LES SALAIRES DES GREVISTES : Les médecins résidents préparent une riposte

La grève illimitée maintenue, le service minimum assuré, les ponctions sur salaires actées. Les médecins résidents continueront à assurer le « service minimum » alors que la grève, entamée depuis trois mois, est maintenue.



OULD ABBES ORDONNE DES PONCTIONS SUR LES SALAIRES DES GREVISTES : Les médecins résidents préparent une riposte
Les Drs Merouane et Sahnoun, délégués du « CAMRA » (collectif autonome des médecins résidents algériens), ont confirmé par ailleurs samedi 11 juin les ponctions sur salaires décidées par le ministre de la Santé à leur encontre en guise de sanction. La riposte? Elle est en discussion.La suite à donner à cette mesure qualifiée de « grave » était à l’ordre du jour du conclave des délégués du Camra réunis ce samedi à Sétif. Cependant, les conclavistes ne sont toujours pas parvenus à s’entendre sur la forme à donner à leur contre-offensive.« Nous essaierons d’arriver à un consensus national quant à la nature de nos prochaines actions en guise de réponse à ces ponctions », confie à DNA le Dr Sahnoun qui s’apprêtait cet après-midi à joindre ses pairs à la réunion.Le ministère de la Santé avait adressé la semaine dernière des notes aux chefs de service des hôpitaux leur enjoignant de procéder à des ponctions sur les salaires des médecins grévistes. Ces notes évoquent également des blâmes et des révocations à l’encontre des protestataires. L’autre point de désaccord, l’un des principaux, le service civil, entre les grévistes et les autorités ne sera pas en revanche abordé au cours du conclav de Sétif.« La question du service civil n’est pas à l’ordre du jour de la réuniond’aujourd’hui », explique de son, côté, le Dr Merouane. Celui-ci dénonce l’entêtement des comités pédagogiques à ne pas appliquer une note du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Harraoubia, relative à l’abrogation de l’arrêté 709 portant sur les examens intercalaires sanctionnants.Cet arrêté fait peser la menace de radiation du résidanat sur les médecins chaque année, souligne Dr Merouane.Les délégués du Camra regrettent, en outre, qu’aucune suite n’a été donnée à la promesse du président de l’APN, M. Ziari, relative à la mise en place d’une commission d’enquête et d’audit sur le service civil.

Réflexion
Dimanche 12 Juin 2011 - 10:57
Lu 568 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+