REFLEXION

OUED TLELAT : 6 500 logements seront reconvertis en LSL

Avec la nouvelle ville d’El Djaddida et les milliers de logements en cours de réalisation, la localité rurale d’Oued Tlélat accueillera plus de 500 000 habitants.



La localité rurale d’Oued Tlélat vit une métamorphose spectaculaire qui dépasse toutes les prévisions de ses habitants. Avec ses 10 000 habitants, il y a une vingtaine d’années, elle est passée à 20 000 habitants et bientôt elle accueillera plus de 500 000 habitants avec la nouvelle ville et les milliers de logements en cours de réalisation. Après la distribution des 138 logements sociaux, il y a quelques mois, 1 500 logements sociaux sont en cours de réalisation à Oued Tlélat, dont la distribution est prévue pour la fin de l’année 2013. Une visite aux différents chantiers a permis de constater l’important taux d’avancement des travaux. Quant aux Oranais bénéficiaires de logements sociaux, ceux de Medioni et autres quartiers populaires d’Oran, 1 200 (800 + 400) logements seront distribués incessamment, et un autre quota de 700 logements LSL vient d’être lancé. D’autre part, un nouveau projet sera lancé : «Oui ! Nous venons de choisir l’assiette du nouveau projet de 3 100 logements LSL (logement socio-locatif). Bientôt les travaux seront lancés car le dossier est ficelé», a affirmé le chef de daïra d’Oued Tlélat. Côté infrastructures, la commune est passée de deux CEM à 3 collèges, 3 lycées, plusieurs nouveaux groupes scolaires et écoles, une piscine, une salle polyvalente de sports, un hôpital 120 lits (les travaux ont repris) et, selon nos sources, un nouveau siège de la daïra, l’extension du siège de la mairie, un nouveau terrain de football, un centre culturel multifonctionnel. Les citoyens interviewés semblent satisfaits de ces grands chantiers de logements sociaux bien que certains soient inquiets à cause du risque d’un bouleversement sociologique. Ils sont allergiques au développement actuel qu’ils jugent trop rapide : «De 20 000 habitants à 500 000 habitants, c’est un vrai «tremblement de terre» sociologique pour la localité», martèlent les récalcitrants. «D’autre part, les communes de Boufatis, Tafraoui et El Braya ont bénéficié respectivement de 250 logts sociaux et 400 pour les deux derniers. Concernant l’habitat rural, les 4 communes ont bénéficié de 320 aides à la construction», conclut notre interlocuteur.

MedjadjiH
Dimanche 17 Février 2013 - 10:14
Lu 293 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+