REFLEXION

OUED SEBAA- SIDI BEL ABBES : Le maire chassé à coups de pierres par des citoyens en colère

Voici pratiquement une dizaine de mois que l’APC de Oued Sbâa relevant de la daïra de Ras El Ma se trouve bloquée par des citoyens qui ont dressé des tentes à proximité du siège en empêchant le maire Mr Talbi d’exercer ses fonctions.Ce dernier qui est à son troisième mandat se retrouve cette fois confronté à une rude opposition de la part de centaines de citoyens qui semblent ne pas baisser les bras pour obtenir son départ du poste de premier responsable de la commune.



Tout ce temps écoulé depuis les dernières élections locales n’a pas dissuadé les protestataires détracteurs du maire à revenir à de meilleurs sentiments. C’est un bras de fer qui prend en otage toute une population dont les affaires sont gérées à distance puisque le P/APC ne se gêne pas à se maintenir à ce poste à partir de Ras El Ma. Le wali qui a fait un crochet dans cette commune lors de sa dernière visite dans la daïra de Ras El Ma n’a pu que constater une détermination plus que jamais farouche d’une population qui veut se débarrasser de ce maire. Selon des indiscrétions le premier responsable de l’exécutif se retrouve handicapé par une réglementation qui limite ses prérogatives à intervenir pour écarter un élu décrié. Il aurait initié des négociations avec les responsables du FLN qui ont parrainé cet élu.La démission du maire contesté semble être la seule et unique solution en vue de dénouer la crise de la commune de OuedSebâa. Le mouhafed du FLN en l’occurrence Lebid Mohamed a confirmé que le maire concerné est en passe de déposer sa démission.Cette affaire indique notre interlocuteur devrait être réglée dans les tous prochains jours et devait impérativement passer par le départ du maire. A l’heure où nous rédigeons ces lignes des sources d’information en provenance de la région indiquent que le maire a tenté de pénétrer en compagnie de quelques uns de ses soutiens au siège de l’APC,il a été chassé encore une fois par au moins 400 personnes qui l’ont accueilli avec des jets de pierres.Ondéplore une dizaine de véhicules saccagés et l’intervention rapide de la brigade anti émeute de Telagh qui a réussi à prendre en main l’ordre qui a été bousculé durant plus de deux heures.Uncalme précaire est revenu dès que le maire ait quitté les frontières de cette agglomération. Une vive tension est vécue au village et la situation risque de dégénérer à tout moment, signalent nos sources d’information.

D. M
Mercredi 19 Juin 2013 - 09:01
Lu 303 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+