REFLEXION

OU SONT PASSES LES SERVICES DE CONTROLE A TISSEMSILT ? : Le lait en sachet se vend ‘’scandaleusement’’ à 35 DA

Depuis quelques jours, le commun des habitants du chef-lieu de la wilaya de Tissemsilt s’est étonné d’apprendre que chez la majorité des commerçants détaillants installés aux quatre coins de la ville que le lait en sachet se vend désormais à 35DA, pourtant ce produit est réglementé par l’Etat du moment qu’il est toujours aidé par les fonds de l’Etat.



En effet, cela fait maintenant un peu plus de cinq jours que ce produit de large consommation est devenu le discours de tout un chacun et se vend ‘’incontrôlablement’’ à ce prix-là. On se rappelle bien qu’au début de l’année en cours, une hausse officieuse de cinq dinars a été opérée sur ce produit et malgré les dénonciations de la population et les demandes d’intervention adressées à qui de droit pour intervenir, aucune action n’a été entreprise dans ce sens. Pire encore, cette situation a permis à ceux qui détenaient le monopole de la filière d’agir à leur gré avec une nouvelle sortie basée sur une autre hausse des prix avec la même qualité du produit et en l’absence de contrôle, ces anciennes pratiques ont malheureusement refait surface. Ce dysfonctionnement a donné lieu à  des manœuvres de spéculation par les monopolistes de la filière du lait au point où ce sachet de lait qui provient pourtant d’une laiterie locale se vend à 35 DA alors qu'en plein milieu de la crise et avant même que cette usine n’ouvre ses portes, le citoyens n’avait pas ce problème de rareté ou de hausse de prix. Dans pareilles circonstances, bon nombre de citoyens, notamment de faibles et moyennes bourses, affirment que la présence de cette usine n’a pas apporté ce soulagement que cherche le consommateur. La situation actuelle a vite fait profité à certaines personnes attirées par le gain rapide et cela vient contredire les déclarations des officiels qui ont toujours affirmé qu’avec la mise en exploitation de tels projets, il y aura une stabilité des prix et une couverture générale. Quant au lait et autres produits laitiers, malheureusement ce n’est plus le cas depuis quelque temps, le prix du sachet est passé de 25 DA à 35 DA dans les commerces de la ville, quant à ceux des quartiers périphériques le prix du sachet revient à plus de 35 DA, cette situation édifie à la fois toute l’amère réalité des discours creux et des promesses non tenues et l’embarras dans lequel se trouve désormais le consommateur de Tissemsilt. En tout état de cause, la hausse du prix du lait en sachet est une situation qui s’est malheureusement répercutée sur le pauvre consommateur affaibli par une absence des services de contrôle et de l’association des consommateurs et si les parties concernées de la filière lait et les détaillants se rejettent la balle et s’en lavent les mains de l’actuelle situation, la réalité de la hausse du prix du lait en sachet reste une chose concrète qui a énormément pénalisé les petites et moyennes bourses d’où il est urgent que les services de contrôle réagissent et mettent fin à ces comportements non justifiés et non justifiables du moment que ce produit est toujours aidé par les fonds de l’Etat. 

A. Ould El Hadri
Samedi 3 Septembre 2016 - 18:32
Lu 100 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+