REFLEXION

OU SONT PASSES LES LOGEMENTS PROMOTIONNELS CNEP D’EL BAHIA ?: Les épargnants CNEP exigent une commission d’enquête



Que se passe-t-il au sein de la CNEP d’Oran ? C’est la question récurrente que se posent de plus en plus d’épargnants qui attendent depuis des années le fameux programme de promotion immobilière d’El Bahia d’Oran, situé à El Barki, Haï Fellaoucène. Selon des indiscrétions émanant de la direction CNEP de la rue Larbi Ben M’hidi, les logements ont été presque attribués et vendus à des particuliers. Certains diront que là il n’y a rien de spécial, ni de scandaleux à ce que la CNEP puisse disposer de son programme comme elle l’entend. Seulement, la situation pourrait changer si l’on sait que ce programme est financé par l’argent public et en partie, par celui des fidèles épargnants de la banque. Selon les dispositions réglementaires, ce sont les épargnants qui passent en priorité dans cette opération immobilière. Certains se disent lésés dans cette opération de dupes. « Moi et ma famille, nous attendions cette promotion depuis des années déjà. Au lancement de ces chantiers, on nous a demandé la constitution d’un dossier et nous avons souscrit au programme. Il y a deux années, à peu près, nous avons constaté un changement dans l’attitude de la dame qui avait en charge la gestion du dossier. Et puis mon mari a eu vent de certaines rumeurs au sujet de transactions douteuses et de courtiers algérois autour de ces logements. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons aucune réponse fiable au sujet de ce programme », s’insurge une dame d’un certain âge rencontrée dans les locaux de la CNEP de la rue Larbi Ben M’hidi. Selon les rumeurs courantes au sein de l’agence, « les logements promotionnels ont été l’objet de transactions extra bancaires où les mieux ont été choisis. Les émigrés et autres courtiers algérois ont été retenus et les paiements ont déjà été effectués », nous renseignent des fonctionnaires mécontents et désapprobateurs. Plus scandaleux encore, certains ont même effectué des achats par prêts bancaires. Le bouquet pour ces épargnants désabusés de la CNEP. En attendant que les choses, s’éclaircissent davantage et viennent démentir toutes ces informations et rassurer les épargnants, une commission d’enquête partielle du ministère des finances est vivement recommandée pour démêler l’écheveau de cette grave affaire. Sommes-nous en face d’un nouveau scandale dans le secteur des banques en Algérie ? Pourquoi ce silence et ce refus des responsables de la banque CNEP de communiquer au sujet de ce dossier ? Autant de questions sans réponses et que seul l’avenir nous dévoilera.

Ramzi H
Lundi 29 Août 2011 - 10:37
Lu 2507 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par sehabi ilyes le 01/06/2012 17:02
cela fait plus de trois années qu'on a déposé notre dossier pour l'attribution d'un logement au projet El Bahia, on est moi et ma femme epargnant d longue date (plus de 20 ans) et satisfont toute les conditions, mais chaque fois qu'on demande ou est ce qu'il ont sont c'est toujours le meme refrain comme quoi la liste est au niveau de la Direction d'Alger ils (Cnep Oran) attendent les ordres pour la distribution, cela sonne le louche comme d'habitude bien sure, les magouille quant il s'agit de faire des affaires sur le dos de loyaux fonctionnaires bien sure.

2.Posté par rose le 23/06/2012 13:58
nous aussi si la meme chose on a diposer le dossier et rien de nouveau
toujours la meme reponse c ou niveau d'alger ????????????????????
normalement la liste doit etre afficher avec les noms et les conditions
je propose apres la distribution la justice
?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????,

3.Posté par OTMANI Bouabdellah le 10/12/2012 19:43
Bonjour, on demande une suite sur ces logements, on attend ou non.

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+