REFLEXION

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (OMS) : Ebola a tué 7 000 personnes en Afrique de l'Ouest

Près de 7000 personnes sont mortes du virus Ebola en Afrique de l'Ouest, selon le dernier bilan samedi de l'Organisation mondiale de la Santé qui a compté plus de 1200 morts supplémentaires depuis son précédent bilan datant de mercredi.



Selon les chiffres publiés par l'OMS dans la nuit de vendredi à samedi, 16.169 personnes ont été contaminées par le virus Ebola et 6928 d'entre elles sont mortes dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés. Le précédent bilan publié mercredi pour ces trois pays, établi par l'OMS, faisait état de 5674 morts, mais le nouveau bilan pourrait inclure des cas mortels non signalés. Ebola se propage toujours même si un ralentissement est noté,  a indiqué samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui fait état d'une propagation inquiétante du virus au Liberia. Au total, 16.169 contaminations par le virus Ebola ont été recensées, parmi lesquelles 6.928 cas mortels dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés (Sierra Leone, Guinée et Liberia).Le Liberia est le pays le plus affecté avec 4.181 morts sur 7.244 cas recensés. L'agence de l'ONU n'a pas fourni, dans son nouveau bilan, une mise à jour des chiffres pour les autres pays touchés. Les personnels de santé figurent parmi les personnes les plus vulnérables au virus, avec 340 morts sur 592 cas recensés dans cette catégorie professionnelle, selon l'organisation onusienne. L'incubation du virus de la fièvre Ebola peut en moyenne durer jusqu'à 21 jours, période pendant laquelle la personne doit rester sous supervision médicale. Mais les patients restent contagieux tant que le virus est présent dans leur sang et leurs liquides biologiques. La pression des ONG et de la société civile s'intensifie sur les pays francophones les plus développés, à l'occasion du sommet de Dakar, pour les pousser à s'engager résolument contre l'épidémie d'Ebola .Hier, le président français François Hollande, en visite à Conakry, Hollande a invité les pays concernés par l’épidémie de ne pas relâcher la pression dans la lutte contre le virus Ebola.

Ismain
Dimanche 30 Novembre 2014 - 17:36
Lu 513 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+