REFLEXION

ORAN : Vaste opération de lutte contre la ‘’Chicha’’ à Ain Turck

Les opérations de contrôle lancées par le ministère de la Santé en coordination avec différents services se poursuivent toujours contre les lieux de commerce et les espaces réservés à la vente de « Chicha », à la wilaya d’Oran, alors que pas moins de 10 propriétaires qui pratiquent ce genre d’activité ont reçu des avertissements en moins de 24 heures, selon une source du ministère de la Santé.



Cette opération est intervenue en application du programme présidentiel n ° 01/285 du 24/09/2001, qui interdit l'utilisation de la « Chicha » ou « narguilé » comme on l'appelle dans les magasins, hôtels, cafés et autres endroits réservés pour ce type de commerce, la même source a ajouté que ce phénomène ne touche pas uniquement la ville d’Oran, qui comprend un nombre important de ce genre de lieux réservés à la vente de « Chicha » avoisinant approximativement  les 40 lieux,  mais il y a lieu de noter aussi que la région d’Ain Turck détient elle aussi une célébrité  en matière de lieux de commercialisation de ce genre de produit nocif, alors qu’il est attendu que cette brigade effectuera également des opérations de contrôle, sachant que les avertissements lancés en direction des propriétaires de ces lieux, seront poursuivis  par la fermeture définitive, et le transfert du dossier devant la justice. Cette opération de contrôle et de surveillance est intervenue après que la ville d’Oran ait connu ces derniers temps une hausse spectaculaire dans la création de ces lieux de vente de « Chicha », où il est démontré qu'elle présente une menace majeure pour les utilisateurs à travers l'infection par de nombreuses maladies telles que la tuberculose et les maladies respiratoires ainsi que le cancer, il y’a lieu de noter qu’une seule bouffée de « chicha » équivaut à 10 cigarettes et le comble du danger réside encore plus dans l’afflux des jeunes de 15 à 25 ans, envers ce produit nocif, en particulier les filles, qui considèrent cette pratique pernicieuse comme une sorte de mode. Dans le même contexte, la même source a déclaré que les opérations de contrôle seront renforcées à l’avenir compte tenu qu'il s’agit principalement de la santé des jeunes, tout en précisant que la wilaya d'Oran est la première au niveau national, qui a commencé à appliquer la décision présidentielle.       

Toufik
Mardi 13 Janvier 2015 - 18:14
Lu 1114 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+