REFLEXION

ORAN : Une vingtaine de films cultes à l'affiche de la cinémathèque

Au bon plaisir du jeune public friand de fantastique, d'aventure, de western et autres genres chers au 7ème Art, une vingtaine de films cultes sont à l'affiche de la cinémathèque Ouarsenis d'Oran, "Deux séances quotidiennes (après-midi et soirée) sont proposées dans le cadre de ce programme élaboré à l'occasion du mois de Ramadhan", selon Abdelghani Zekri, le responsable de cette salle de répertoire de la cinémathèque algérienne.



M. Zekri qui se félicite de l'engouement croissant du public désirant découvrir ou revoir ses œuvres favorites a fait savoir que la première partie de ce programme s'étend jusqu'au 27 juin prochain avec près de vingt longs-métrages à l'affiche". Même les plus âgés sont servis avec des films d'époque comme "Le colosse de Rhodes" (1961), "...Et pour quelques dollars de plus" (1965), "Duel au Soleil" (1946), et "Les derniers jours de Pompéi" (1959). Le grand cinéaste égyptien Youcef Chahine (1926-2008), dont les plus âgés parmi les spectateurs ont en mémoire son passage à la cinémathèque d'Oran dans les années 1980, est également évoqué à la faveur de la programmation de son film "Adieu Bonaparte" (1985). Le 7ème Art égyptien est à l'affiche aussi avec "Les femmes du bus 678" (2010) de Mohamed Diab, un drame social sur la condition féminine, récompensé au Festival méditerranéen de Montpellier (France, 2011). De bons moments en perspective pour l'assistance qui a encore droit à des œuvres d'anthologie, dont "Les aventuriers de l'arche perdue" (1981) de Steven Spielberg, "Pirates des Caraïbes" (2003) de Gore Verbinski, "Robin des bois" (2009) de Ridley Scott, "Avatar" (2009) de James Cameron et "Le dernier des Mohicans" (1992) de Michael Mann. La cinémathèque d'Oran donne rendez-vous à son public pour d'autres titres à succès tels "Coup de foudre à Notting Hill" (1999), "Une bouteille à la mer", "Siraphim Falls" (2005), "Le roi Arthur" (2004), "Open Range" (2003) et "300" (2006). La salle Ouarsenis d'Oran est la première à l'échelle nationale à faire acquisition du DCP qui constitue l'équivalent numérique de la bobine 35 mm, offrant "ce qu'il y a de mieux au monde, en termes de qualité d'image et de son", a affirmé le responsable de cette structure. Ce nouvel équipement a été mis en service avec succès lors de la dernière édition du Festival international d'Oran du film arabe (8ème FIOFA, 3-12 juin 2015), la cinémathèque d'Oran ayant accueilli les visionnages des courts-métrages en compétition officielle.

Kateb
Dimanche 21 Juin 2015 - 18:22
Lu 224 fois
CULTURE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+