REFLEXION

ORAN : Une femme violée et dépouillée de ses bijoux par 2 malfaiteurs



Ils ont comparu ce jeudi devant la Cour d'appel d’Oran, deux accusés appartenant à un réseau criminel spécialisé dans les agressions et les vols à partir des stations de bus parmi eux, un faux guide à la station de bus au quartier de l’USTO, suite à leur implication dans une affaire  d’agression, de vol et de viol à l’encontre d’une femme après l’avoir entrainée vers un endroit isolé dans la région d’El Hassi,  profitant de sa naïveté tout en prétextant qu’ils allaient lui indiquer le lieu de passage du bus de voyageurs, dans leur idée de s’attaquer à elle comme des animaux sauvages afin de satisfaire leurs  désirs bestiaux, alors que le ministère public a requis la même peine de prison prononcée auparavant par le tribunal à leur encontre, et qui est de 5 ans de prison ferme sur des accusations de constitution de bande de malfaiteurs, attentat à la pudeur, et vol avec violence. Les faits de cette affaire remontent au mois d’Octobre de l'année précédente, suite à l’enregistrement par les services des urgences de l’Hôpital universitaire d’Oran de l’admission d’une femme âgée d’une trentaine d’années environ, dans une situation très critique après avoir été trouvée par une patrouille des éléments de la gendarmerie nationale dans une zone boisée dans la région de « el rochi », à El Hassi, Oran, la victime étant été secourue, il est apparu qu’elle avait été violemment agressée sexuellement par des personnes non identifiées. Aussitôt une enquête approfondie est ouverte par les services de sécurité  conduisant à l’identification et à l’arrestation des accusés, où il a été constaté que le jour de l'incident, la victime était présente à la station taxis à l’USTO, alors qu’elle devait se rendre vers une heure tardive de la nuit à la wilaya de Tiaret, mais à sa grande déception, la victime  n’ayant pas rencontré  de transport, alors elle se fait accoster par les deux accusés qui lui proposent leurs services, en la rassurant de les suivre pour lui indiquer l’endroit de passage d’un bus en provenance de Tlemcen, tout en lui faisant croire que ceci relève de leur mission en tant que guide pour aider  les voyageurs qui sont en crise à se déplacer vers d’autres points de trafic de bus venant d’autres wilayas. Usant de sa naïveté, les deux suspects ont entrainé la victime vers un lieu isolé au milieu des buissons de la forêt,  avant de l’agresser sexuellement de force, et lui voler ses bijoux, pour l’abandonner toute seule à son triste sort et s’enfuir. Lors de l'audience, les accusés ont nié les faits qui leurs sont reprochés prétendant que la victime avait fabriqué cette charge contre eux, et que c’est elle qui est allée avec eux par sa propre  volonté, mais les investigations ont démontré l'intention des accusés dans la perpétration de l'acte criminel par les déclarations de témoins, parmi eux des gardes forestiers qui ont aperçu les actes criminels commis par les accusés.         

Touffik
Samedi 10 Janvier 2015 - 17:41
Lu 966 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+