REFLEXION

ORAN : Une femme de 40 ans tente de se suicider par le feu



Poussée, sans doute, par un  grand désespoir, une mère de famille  de 40 ans, dénommée B. Aïcha,  a tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises. Habitant un haouch de la rue ex-capitaine Rahou, dans le vieux quartier populaire d’El Hamri, la malheureuse avait d’abord pensé à se pendre mais sans succès. Elle s’est alors dirigée vers la bouteille de gaz butane qu’elle ouvre et y met le feu, croyant sans doute provoquer une explosion. Contre toute attente, elle ne réussit qu’à mettre le feu à sa modeste demeure, brûlant les quelques meubles qu’elle possède. Un geste qui a provoqué la panique dans cette maison ancienne habitée par une douzaine de familles, qui craignaient la propagation des flammes qui les  mettraient en danger, a-t-on appris. Le feu éteint, les éléments des services des services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les causes ayant conduit la femme à prendre une décision aussi grave qui aurait pu se terminer par un drame pour elle et pour ses voisins. Certains parmi ces derniers ont déclaré que la dénommée B. Aïcha leur paraissait perturbée ces derniers temps, mais ignoraient les problèmes qu’elle vivait.                          

A. Salim
Lundi 6 Décembre 2010 - 11:05
Lu 391 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+