REFLEXION

ORAN : Un quinquagénaire et ses deux fils arrêtés en possession de 13720 comprimés de psychotropes

Les enquêtes préliminaires initiées par la brigade de recherche et d'investigation (BRI), auprès de la Sûreté de wilaya d’Oran, autour d’un dangereux réseau criminel composé par un père de famille âgé de 50 ans et ses deux fils âgés de 16 et 19 ans, qui se sont engagés dans des activités de commerce de drogues et de substances de psychotropes et ce, après la découverte en leur possession de plus de 13720 comprimés de « Rivotril », en plus de quantités importantes de kif traité, ont conclu, avant-hier, que ce réseau menait une activité parallèle pour éviter de découvrir son identité, par le biais de blanchiment d'argent, qui représente le produit de la drogue, où ses membres ont investi leur fric dans des projets de développement ou participer à des activités commerciales.



Le principal accusé est le père de famille qui exerçait la profession de boucher pour écarter tout soupçon, où il a ouvert un magasin près de sa maison, à Belkaid, sans compter les voitures luxueuses qu’il avait achetées. A cet effet, la brigade de recherche et d'investigations (BRI), relevant de la police judiciaire auprès de la Sûreté de wilaya d’Oran, a réussi à mettre hors d’état de nuire les activités criminelles d’un réseau dangereux, composé de trois personnes spécialisées dans le trafic et la commercialisation de psychotropes, en plus de la saisie d’une quantité de plus de 13.700 comprimés de psychotropes ainsi qu’une autre quantité importante de drogue, a-t-on appris de sources sécuritaires. Le démantèlement de ce réseau criminel s’est déroulé dans la région de Belkaid à l’Est d’Oran, où l’âge de ses trois éléments varie entre 19 et 50 ans, car l’opération a permis la saisie de 13. 700 comprimés de psychotropes et une quantité importante de kif traité, ainsi que des armes blanches prohibées et deux véhicules qui servaient au transport et à la commercialisation des psychotropes, a-t-on indiqué. L’opération est intervenue sur la base de fiables informations obtenues par la brigade sécuritaire susmentionnée, où les investigations menées avec sagacité, ont conduit à l'arrestation de l'un des membres du réseau en flagrant délit de possession de 7 plaquettes de kif traité qui s’apprêtait à les commercialiser. La poursuite de l’enquête approfondie a permis d’identifier le cerveau du réseau par le biais d'un plan minutieux, où il a été arrêté alors qu’il s’apprêtait de s’enfuir de son domicile à bord d’une voiture de luxe, découvert à son bord la quantité susmentionnée de comprimés de psychotropes, la perquisition du domicile de l’accusé a permis également à la saisie de quatre plaquettes moyennes de drogues, des armes blanches, les restes de sacs en plastique servant à conditionner des plaquettes de drogue et un véhicule, a-t-on ajouté. Le cerveau principal qui dirige ce réseau dangereux avec ses enfants a réussi à échapper auparavant aux services de la police, et a même causé des  dommages aux véhicules de service, car l’enquête et les investigations qui se sont poursuivies ont également abouti à l'arrestation d'une troisième personne impliquée  dans cette affaire, où un procès-verbal (PV) d’audition sera établi à l’encontre des accusés avant de les présenter devant la justice, a-t-on précisé.  

Touffik
Mardi 7 Juillet 2015 - 18:03
Lu 254 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+