REFLEXION

ORAN : Un malien à la tête d’un réseau criminel à Canastel



Les éléments de la gendarmerie nationale à Canastel, à l’est d’Oran ont réussi avant-hier à déterminer l'identité de l'un des réseaux les plus  dangereux composé de 03 ressortissants africains de différentes nationalités après qu'ils aient agressé deux jeunes hommes, âgés entre 23 et 21 ans, originaires de la wilaya de Mostaganem qui se trouvaient  près de la plage Ain Franine,  et qui ont été sauvagement poignardés et dépouillés de 50 millions de centimes. L'incident est survenu dans l’après-midi de la journée d'avant-hier, lorsque les deux victimes, qui se trouvaient à bord d’une voiture de type « Fiat »,  ont décidé d'aller à Hai Canastel dans le but de se baigner à la plage d’Ain Franine. Une fois qu’ils se sont arrêtés en cours de chemin pour respirer un peu d’air, ils ont été surpris par une attaque violente perpétrée par une bande criminelle composée de trois suspects, dont la peau de couleur noire, qui ont menacé les victimes de mort, en cas de refus de leur remettre entre leurs mains, tout ce qu’ils possèdent, où ils leur ont volé une somme de 50 millions de centimes, avant de leur donner plusieurs coups de couteau au niveau des jambes, et prendre ensuite la fuite. Pour leur part, les deux victimes grièvement blessées se sont rendues au poste de la gendarmerie nationale en vue de déposer une plainte contre les agresseurs. Les gendarmes se sont rendus immédiatement sur les lieux de l’agression en vue d’identifier et arrêter les auteurs du réseau impliqué et qui a conduit à l’arrestation de l’un d’eux parmi ses éléments qui est de nationalité Malienne, et se trouvant en situation irrégulière en territoire national. Pendant son interrogatoire, il a admis qu'il avait commis le crime, en dénonçant ses complices qui sont toujours activement recherchés.                     

Touffik
Mercredi 8 Juillet 2015 - 18:17
Lu 714 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+