REFLEXION

ORAN : Reconversion de l'hôtel Châteauneuf en siège de l'APC

C’est une grande entreprise algéro-turque qui a déjà fait ses preuves par ses travaux de la mosquée Ibn Badis qui a été sélectionnée, à l'issue d'un avis d'appel d'offres lancé par la Direction de l’urbanisme de la mairie d’Oran, pour exécuter les travaux de réaménagement de l'ex- hôtel Château-neuf d'Oran devant abriter le futur siège de l'APC chef-lieu de la wilaya .



Il s'agit du groupement algéro-turc ‘’Kayi-Bil Yap’’ qui lancera les travaux prochainement et qui s'étaleront sur 20 mois. L'ex-hôtel Châteauneuf est une carcasse en béton de 18 étages, se dressant au centre-ville d'Oran, à proximité d'un site historique, le Palais du Bey. L'édifice a été cédé, officiellement, à la commune d'Oran et sera reconverti en bâtiment administratif regroupant l'ensemble des services de la commune. Il y a près de 3 ans le ministère de l'Intérieur a procédé à la levée de la suspension ayant été prononcée contre le projet Châteauneuf dont la gestion a été attribuée à la municipalité d'Oran. Il est à rappeler que trois groupements d'entreprises internationales (algéro-turc, algéro-italien et algéro-portugais) avaient répondu à l’appel d’offres lancé par l’APC d’Oran.  L'hôtel Châteauneuf avait bénéficié d'une enveloppe d'un milliard de DA pour sa reconversion en un futur siège de l'APC, à la faveur de la visite du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en 2007 à Oran. Le projet a bénéficié plus tard d'une enveloppe supplémentaire d'un milliard de DA par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Il y a lieu de signaler que la commune d'Oran a, à maintes reprises, annoncé la relance du projet, mais elle s'est retrouvée confrontée au problème du financement. Cette entrave a été levée à l'issue de la visite du président de la République à Oran, il y a quelques années, qui avait décidé de débloquer une enveloppe conséquente pour les travaux.

B. A.
Vendredi 12 Août 2016 - 16:28
Lu 158 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+