REFLEXION

ORAN : Quand les rats infestent la ville



La mauvaise gestion des déchets ménagers, les points noirs et les décharges sauvages, ont fait le lit à la propagation des rats d’une manière difficile à imaginer. La commune responsable de cette situation alarmante met en danger la population d’Oran, si elle ne prend pas des mesures d’urgence de dératisation, dans les cités et quartiers, surtout en période des canicules infernales. Les rats circulent par vingtaine en plein jour et terrorisent les habitants des cités surpeuplées. L’exemple de la cité saint Charles, est des plus édifiants et peut être le foyer d’une épidémie du moyen-âge, à savoir la peste. Les habitants résignés, à leur sort, ne comptent que sur eux-même et les plus exposés sont les fidèles personnes, qui vont à la mosquée à l’aube, où les travailleurs et qui pour faire fuir les colonies de rats circulant dans les couloirs et les escaliers jusqu’au 15ème étage, font le maximum de bruit, pour se protéger contre ces rongeurs. Par ailleurs les jeunes, qui veillent jusqu’à des heures tardives, font de même, ce qui cause des désagréments continuels, dans un cauchemar éternel. La direction de la santé publique relève de sa responsabilité, de faire un constat et de prévenir toute épidémie. Comme elle a le devoir d’envoyer, sur le site une équipe sanitaire, pour examiner certains enfants vivant, dans les caves du sous-sol. Quant au délégué du secteur urbain Ibn Sina ex Victor Hugo et son directeur qui n’ont jamais daigné faire une visite aux cités sous leur responsabilité, les habitants les connaissent bien et nous révèle, qu’ils sont occupés, à mieux faire leurs affaires, nous ne souhaiterions pas qu’un autre scénario semblable, à celui d’une commune de la wilaya d’El Bahia Wahrane, se reproduise comme ce fut le cas en juin 2003. Notre ville souffre de tous les maux indiquent des citoyens, qui prient Dieu et Sidi El Houari, pour les protèger de la peste, qui avait fait des ravages à Oran en 1945, dont parle le célèbre Albert Camus dans son roman (la peste) publié la même année.

N. Bentifour
Jeudi 17 Juin 2010 - 00:01
Lu 676 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+