REFLEXION

ORAN : Ouverture d’une enquête sur des squats à Mers El Kébir

Les services de police relevant du secteur de Sûreté urbaine à Mers El Kébir, à Oran, auraient sur ordre du procureur de la République près le tribunal d’Ain Turck, ouvert une enquête approfondie autour d’une affaire liée à la violation de propriétés publiques, sur lesquelles des constructions ont été érigées, a rapporté le journal « El Khabar ».



La décision prise par le procureur de la République est intervenue pour l’ouverture d’une enquête, suite à une plainte  déposée par le président de l'Association sociale « El Wafaa », à son niveau,  à la commune de Mers El Kébir, demandant l’ouverture d’une enquête sur la violation de propriétés appartenant à des secteurs publics, a-t-on indiqué. La plainte déposée par l’association « Wafaa », contre X, a mentionné un grave problème lié à l’appropriation par des personnes des immobiliers illégalement et la réalisation de constructions anarchiques sans permis de construire, à des fins de commercialisation « injustement », a-t-on ajouté. Comme il a été indiqué dans son contenu, les immobiliers détournés illégalement qui sont liés à l’ancien siège de Souk El Fellah, l’ancien centre de formation professionnelle, situé à la rue Ahmed Zabana, au centre de transformation électrique adjacent au parc de la commune de Mers El Kebir et l’ancien siège de la brigade de gendarmerie nationale situé  à la rue grande Mosquée. Ces propriétés publiques contiennent actuellement des constructions anarchiques illégales. Le but de l’Association, « El Wafaa », suite à la déposition d’une plainte contre X, vise à l’ouverture d’une enquête sur la façon d’occupation de ces propriétés, leur exploitation et leur commercialisation, avec la poursuite judiciaire des auteurs en violation des lois, afin de protéger les biens publics, qui sont devenus une proie facile à tous ceux qui tentent d'enfreindre les lois de la République algérienne.

Touffik
Mardi 27 Octobre 2015 - 17:25
Lu 435 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+