REFLEXION

ORAN: M’DINA J’DIDA: Des femmes voilées cambriolent les bijouteries

On les connaissait, et on les déplorait, ces braquages commis par des bandes encagoulées formées de jeunes malfrats prêts à tout. Mais quand il s’agit de bandes constituées de femmes, c’est le voile qui a remplacé la cagoule pour éviter aux voleurs d’être reconnus par leurs victimes.



ORAN: M’DINA J’DIDA: Des femmes voilées cambriolent les bijouteries
Celles-ci ont jeté leur dévolu sur les bijoutiers de Mdina Jdida notamment, qui ont font les frais. Ils seraient plus d’une quarantaine à avoir été volés en plein jour sans la moindre crainte et sans coup férir. Une des femmes, complètement voilée se présente comme une cliente chez la victime choisie et demande à voir certains types de bijoux, se met à les regarder sous toutes leurs formes, compare, demande les prix des uns et des autres avant de se mettre à marchander de manière à appâter le marchand et va jusqu’à sortir son portefeuille de son sac pour le persuader qu’elle allait vraiment acheter. Durant les négociations, elle est rejointe par ses complices qui se font également passer pour des clients potentiels. Les nouveaux venus vont directement demander au bijoutier de leur montrer les bijoux exposés en vitrine. C’est à ce moment là que la fausse cliente se sauve avec les pièces qu’elle tenait et dont elle discutait le prix, suivie par ses complices qui font croire qu’ils cherchent à l’arrêter. Durant la course-poursuite, un des complices la rejoint et se fait passer le butin. Au tournant de la première ruelle, ou dans le premier couloir qui se présente à elle,’ la voleuse retire son voile et revient se faufiler parmi les badauds, poussant parfois le culot jusqu’à demander aux passants pourquoi cette bousculade. Mais l’une d’entre elles avait été attrapée en flagrant délit de vol, avant qu’elle ne puisse s’enfuir avec une bague d’une valeur de plusieurs millions de centimes. Elle a été remise entre les mains des services de sécurité qui l’ont présentée devant le parquet d’Oran et écrouée.

A.Salim
Samedi 19 Mars 2011 - 23:01
Lu 2822 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+