REFLEXION

ORAN : Lourdes peines de prison pour des dealers de psychotropes

Avant-hier, la Cour d’appel près le tribunal d’Oran a rejugé l’affaire des dealers de psychotropes, arrêtés en possession de 1200 comprimés où 3 membres de l’association de malfaiteurs impliqués étaient présents à l’audience, quant au quatrième, qui a été condamné à 10 ans de prison demeure toujours en cavale, sa peine a été confirmée, avons nous appris de source médiatique.



Deux des mis en cause ont été condamnés à 8 ans de prison ferme, tandis que le troisième, il a écopé d’une année de prison ferme, annulant ainsi le premier verdict d’acquittement prononcé lors d’un premier jugement à  son encontre. Les accusés qui activaient entre les wilayas d’Oran et Saïda sont poursuivis pour association de malfaiteurs et commercialisation et détention de psychotropes. Il a été découvert en leur possession 1200 comprimés de psychotropes de marque ‘’ Extasies et Rivotril’’. Les faits remontent au 14 mars dernier, quand les services de police judiciaire de la cinquième sûreté à la cité El Hamri à Oran ont été informés très tôt le matin de la présence d’individus suspects qui se trouvaient près du stade Ahmed Zabana. Rapidement des inspecteurs de la brigade compétente ont été dépêchés sur les lieux indiqués et ont pu procéder à l’arrestation de 3 suspects qui ont tenté de prendre la fuite et ce sans compter sur le dynamisme des policiers qui ont été plus rapides dans leurs mouvements. La fouille corporelle a permis de découvrir en leur possession 1200 comprimés de psychotropes disposés dans des sachets. Poursuivis pour constitution de malfaiteurs, commercialisation et détention de psychotropes, ils ont été présentés par devant la justice compétente qui a statué sur leur cas.

B.A
Lundi 8 Août 2016 - 17:33
Lu 213 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+