REFLEXION

ORAN : Les hommes d’affaires à l’heure chinoise



La Chambre du commerce et de l’industrie de l’Oranie (CCIO), planche en ce moment sur un programme d’apprentissage de la langue chinoise, au profit des hommes d’affaires et des chefs d’entreprises établis à travers la wilaya et que leur négoce les met régulièrement en contact avec leur homologues chinois. Le nombre de cette communauté asiatique établie à l’Ouest, son potentiel d’affaires et les difficultés de communications entre algériens et chinois ont fait que cette idée s’impose à certains. D’autres vont plus loin, et préconisent l’enseignement de cette langue dans l’Institut des langues étrangères de l’université d’ES Sénia au même titre que l’anglais, l’allemand ou l’espagnol.

Ramzy H
Samedi 27 Août 2011 - 10:37
Lu 240 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+