REFLEXION

ORAN : Les agences de location de voitures, cibles préférées des malfaiteurs

Les agences de location des voitures, l’un des services proposés par l’Agence nationale du soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), a été le choix préféré des postulants. Les magasins spécialisés dans la location de véhicules neufs concurrencent désormais les magasins d’alimentation générale. On les trouve un peu partout, parfois plusieurs dans la même rue.



Les jeunes choisissaient cette option pour son luxe, sa facilité, avoir sous la main plusieurs voitures de classe et travailler avec les jeunes du quartier durant les week-ends ou pendant la saison estivale est un travail sans peine, qui fait rêver plus d’un. Mais ce que ces jeunes ne savaient pas, c’est que ces voitures vont devenir un moyen qui rend la mission des voleurs de voitures très facile. Plusieurs gérants d’agence de voyages à Oran ont, en effet, avoué que l’une de leurs bagnoles a été utilisée pour une opération de vol ou d’agression. Les malfaiteurs préfèrent, alors, ces véhicules loués pour ne laisser derrière eux aucune trace. D’autres réseaux utilisent ces voitures pour s’approvisionner du moteur neuf de cette automobile et le remplacer par un autre, qui a déjà parcouru des milliers de kilomètres, d’autres trabendistes trouvent, en ces agences, l’opportunité de pouvoir faire le voyage jusqu’à la ville de Maghnia, pour compléter des transactions commerciales, qui touchent pratiquement toutes les matières d’alimentation et parfois même ravitailler le marché oranais en produits illégaux, à l’image du cannabis. Résultat, ces agences de location alimentent indirectement les réseaux de trafic de véhicules. Selon des témoignages requis à ce sujet, les procédures de location de voitures, qu’utilisent ces nouveaux gérants, ne sont pas très rassurantes pour eux car, initialement, le client devait, avant de mettre la main sur le volant, déposer au propriétaire de la bagnole un cautionnement en liquide, qui peut atteindre jusqu’à 5 millions de centimes. Cette clause est écrite noir sur blanc sur les contrats de ces agences. Quoique cela ne soit pas pris en compte et, en général, c’est à des personnes de l’entourage des voisins et des amis que ces gérants ont eu affaire. Donc, la caution n’a pas été exigée.

 La descente aux enfers
"Les premiers pas dans ce projet de services étaient très satisfaisants, j’avais enfin ma société et j’ai fait des pieds et des mains pour que mon dossier devienne à jour. À la fin, je me trouve au cœur d’une enquête à cause  de certains clients, qui se sont avérés être des braqueurs, sans parler des pièces, qu’ils m’ont rechangés. Ils m’ont tout simplement ruiné. Je n’ai pas pu continuer», nous dira l’un de ces gérants victimes. Notre interlocuteur n’est ni le premier ni le dernier des victimes. Selon nos informations, plusieurs agences de location ont déclaré leur échec. Elles se sont trouvées, au lieu de compter des bénéfices, en train de faire le constat du revers, qu’elles viennent de concéder. Pire encore, certaines autres n’ont pas été victimes de vols. Mais, elles ont, elles-mêmes, déclaré aux services de sécurité que leurs voitures ont fait l'objet de vol à la roulotte, espérant que ces agences de voyage bénéficient du remboursement de l’agence d’assurance, alors que la voiture n’est pas volée mais que c’est juste un coup monté. Ces jeunes auraient dû, au tout début, penser à un service plus sûr. Mais faute de diplômes, ils ont opté pour la location de voitures. Et après avoir été sur un nuage, voilà la descente aux enfers. Les autres gérants d’agence n’ont, donc, qu’à faire attention et appliquer toutes les lois de la location, qui garantissent la sécurité des véhicules loués et éviter tout tracas. Sinon, ils vont avoir le même destin que leurs collègues.

M.F
Lundi 10 Mars 2014 - 17:29
Lu 567 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+