REFLEXION

ORAN : Le quartier ‘’Es Sabbah’’ sans eau depuis 48 heures



Beaucoup de résidents des 250 logements à la cité  ‘’Es Sabbah’’, ainsi que les habitants de la cité AADL, située à proximité de l’établissement hospitalier du premier novembre, ainsi que la cité ‘’Akid Lotfi’’, ont affiché leur grand ressentiment face aux coupures répétitives et inattendues de l’eau de consommation, en fin de semaine et particulièrement le vendredi où la demande de cette source vitale est très demandée par la population, ce qui l’avait exhorté aux périples de la recherche de cette eau auprès des propriétaires de citernes mobiles qui exigent des prix trop exorbitants qui atteignent souvent les 100 dinars pour les 10 litres, tout en sachant que la source de cette eau est inconnue, tandis que d’autres habitants ont été contraints d’acheter de l’eau en bouteilles de plastique auprès des commerçants, ce qui leur a imposé des couts supplémentaires difficilement supportables par les ménages qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts vu la cherté de la vie. Cette situation a terriblement accablé la totalité des familles, particulièrement celles qui logent dans les étages du haut des immeubles, ce qui les a poussé à demander à l’Entreprise SEOR, de la nécessité d’intervenir en vue de régler ce problème dont elles ignorent jusqu’à présent les causes, et qui a complètement chambouler leur quotidien du fait qu’elles se sont habituées à l’utilisation sans dérangement de ce liquide précieux disponible dans leurs robinets H 24.               

Touffik
Dimanche 10 Avril 2016 - 19:12
Lu 204 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+