REFLEXION

ORAN : Le ‘’faux frère’’ du président Zeroual soutire 4 milliards à un homme d’affaire

Le procureur de la République près le tribunal correctionnel à Oran, a ordonné la mise en détention préventive d’une personne pour usurpation d’identité du frère de l’ancien président Liamine Zeroual, après une plainte déposée par 10 victimes qui ont été victimes d’une escroquerie de façon étrange par un arnaqueur professionnel, par son art de prévarication et ses méthodes rusées



Les faits de cette affaire sont venus après une plainte déposée par la première victime , est un homme d'affaires connu qui a fait la connaissance en 2012 de cet individu, qui est originaire de la wilaya de Tebessa, qu’il avait rencontré là,  où il était en train de régler un différend au sujet d’une machine de forage, alors l’escroc l’avait illusionné  qu'il était en train de se préparer  pour l’acquisition d’offres  financières importantes pour approvisionner  les casernes militaires et la Sonatrach d’eau minérale et de boissons gazeuses, et qu’il a besoin d’association , alors trouvant l’idée intéressante,  l'homme d'affaires accepte immédiatement la proposition, où il est allé même jusqu’à ouvrir un registre de commerce au nom de ce dernier, alors qu’aucun doute n’avait frôlé son esprit sur cet homme.   Ce dernier a aussi usurpé l’identité d’un cadre dans l'armée, prétendant comme étant le premier fournisseur de la Sonatrach et de l’armée,  et parmi ses victimes, des entreprises spécialisées dans la production de l'eau minérale et des boissons gazeuses, celles qui lui envoyaient leurs camions remplies de bouteilles d’eau, et de boissons gazeuses, sans verser de l'argent. Il était également parmi ses victimes,  l'une des personnes répondant aux initiales de BT, un bénéficiaire de « l’ANSEJ », que l’escroc lui avait proposé la vente d’une  habitation,  et une fois qu’il a obtenu de lui un versement de 450 millions, il a disparu dans la nature, alors qu’une autre victime lui avait versé une somme d’argent importante pour l’acquisition d’une parcelle de terrain, sans rien recevoir en contrepartie,   les victimes que le suspect avait escroquées sont originaires des différentes wilayas du pays, alors qu’il se faisait également passer pour un homme d’affaires important, en apparence  de l’appartement luxueux qu’il occupait, dans les tours de « Mobilar », très chics en plein centre-ville d’Oran.  Au reçu de l’information, une enquête  judiciaire approfondie a été mise en branle pour  connaître les détails des opérations d'escroquerie, que l’escroc avait réalisées, d’autant plus que la première victime portait le même nom du président, tout en niant sa relation avec le président, bien qu'elle réside à Batna, où l’escroc a réussi à soutirer des sommes d’argent considérables, en utilisant une fausse identité dans toutes les escroqueries,  en attendant son  jugement, qui sans doute va révéler tous les mystères de cette affaire précise la même source.

Toufik
Mercredi 24 Décembre 2014 - 08:14
Lu 1831 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+