REFLEXION

ORAN : Le casse tête du tramway



ORAN : Le casse tête du tramway
Plusieurs commerces dont des boulangeries baissent le rideau.Les travaux du tramway d’Oran en cours à plusieurs endroits de la ville, ont provoqué l’endommagement de plusieurs câbles électriques et canalisations de gaz souterraines, chose qui expose de nombreux quartiers à un réel danger. Les citoyens se sont donc retrouvés sans électricité et sans gaz, à l’instar de ceux habitant la rue Hamou Mokhtar à Saint Eugène reliant ainsi Dar El Beïda à la cité Djamel Eddine. Ceci intervient alors que les plans du quartier ont été remis à la société responsable des travaux du tramway. Cette dernière nie l’existence de canalisation sur les lieux du terrassement, selon des affirmations de sources relevant de cette entreprise. Par ailleurs près d’une vingtaine de boulangers ont été amenés à cesser dernièrement leur activité puisque les camions d’approvisionnement en farine ne peuvent plus accéder aux boulangeries en raison des travaux de réalisation du tramway. Cette situation prévaut principalement au niveau de l’avenue aspirant Hamou Mokhtar à St Eugène et à Es-Senia. Chose qui n’a pas laissé les membres de la fédération nationale des boulanger de la wilaya d’Oran indifférents quant aux conséquences engendrées par ce problème, notamment au mois de Ramadhan. Les boulangers eux-mêmes et leurs employés qui ont perdu leur travail crient au secours. Dans le même sillage, le coordinateur de l’UGCA avait laissé entendre que des perturbations dans l’approvisionnement du pain ne sont pas à écarter au vu de cette situation qui prend de l’ampleur sans qu’aucune issue ne pointe à l’horizon. Vingt boulangers ont déjà mis la clé sous le paillasson à cause des désagréments occasionnés par la réalisation du tramway. Notre source indique à ce sujet que la fédération avait demandé aux responsables de l’entreprise chargée de réaliser ces travaux d’aménagement, un passage où un couloir d’urgence afin de permettre aux camions ravitailleurs d’arriver au niveau de ces boulangeries. Toutefois, cette alternative ne fut pas appliquée, ce qui incitera ces boulangers à baisser les bras. Il convient de signaler que la crise du pain s’aggravera dans le cas où la situation se généralise à d’autres artères. La même source ajoutera qu’un rapport détaillé à été élaboré dans ce contexte et sera adressé aux responsables du secteur du commerce ». Il y a lieu de signaler également que depuis le début de cette année à ce jour se sont 65 boulangeries qui ont baissé le rideau. La réalisation du projet du tramway d’Oran a pris plus que du retard. En effet selon un responsable de la réalisation de ce projet, avait décidé de reporter les travaux d’excavation après que les galeries souterraines furent trouvées au niveau du boulevard de Mascara. Selon le même responsable avaient une profondeur assez importante. Ajoutons également que les cartographies topographiques que nous avons reçues ne mentionnent aucune spécificité. Cette situation au niveau de ce grand boulevard d’Oran, connu pour son vieux bâti pose bien des problèmes. Toutefois toutes les dispositions et les efforts nécessaires seront engagés en vue de trouver une solution dans les plus brefs délais. Précisons que ce contretemps a nécessité la déviation de plusieurs réseaux souterrains dont ceux électriques et spécifiques à la Sonelgaz. Ainsi de nombreux arrêts de travaux ont été constatés sur certains tronçons à cause des conduites non répertoriées et qui ont été découvertes à plusieurs endroits. Ce contretemps n’est pas le seul, la présence d’un câble de fibre optique d’Algérie télécoms a encore plus compliqué la déviation de la conduite. Prés de 600 arbres, ont été déplacés de l’avenue de saint Eugène et ont été réimplantés dans les périmètres du cimetière de Ain El Beida. D’autre part et s’agissant du programme d’acheminement des équipements du tramway vers Oran l’on saura que le groupement espagnol Tramnour a déjà entamé la phase relative à la pose des railles sur certains tronçons. Dix kilomètres de rails sur les 18 nécessaires sont déjà arrivés au chantier.

M.Meziane
Samedi 18 Septembre 2010 - 00:01
Lu 744 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+