REFLEXION

ORAN : LE VERDICT DE LA FEMME ESCROC DE L’OPGI EN DELIBERE: Plusieurs familles escroquées de 7 milliards de cts



Cette affaire, qui a fait couler beaucoup d’encre dans la presse régionale ainsi que nationale, a pu dévoiler quelques magouilles au niveau de nos administrations, comme on l’a constaté jeudi, lors du procès qui a vu la présence d’une vingtaine de victimes qui ont raconté leur mésaventure où ils ont perdu des milliers de dinars. La mise en cause, aidée par ses complices, a escroqué la somme globale estimée à environ 7 milliards de centimes, confirme la défense de la partie civile. Les faits remontent à la mi-avril, quand les éléments de la police judiciaire ont interpellé les mis en cause suite à une vaste investigation ouverte contre plusieurs personnes, auteurs d’une grande opération d’escroquerie. Les mis en cause ont été arrêtés, présentés devant le parquet et écroués. Ce procès a duré un peu plus de 2 heures, la principale accusée, dont le mari demeure toujours en fuite, a nié les faits bien évidemment, ainsi que les autres détenus, lors de leur interrogatoire par le tribunal. Ils ont tout simplement échangé les accusations, où K.N. a nié avoir pris un sou mais a avoué avoir reçu les clefs dans des enveloppes venant de l’employé de la daïra, chose niée par ce dernier. Elle soutirait, d’après les déclarations des victimes présentes des sommes allant de 100 à 200 millions de centimes à chacun. Le plus intriguant dans cette histoire, c’est que la mise en cause remettait des clefs à certaines victimes et celles-ci ont occupé des logements à Haï El Yasmine pendant des semaines, jusqu’au jour où elles ont été surprises par des argents de l’OPGI qui les ont chassées, car ne figurant pas sur la liste des bénéficiaires. Il s’est avéré qu’elle avait falsifié des actes de logement ainsi que des bons de versement pour des locaux commerciaux et cela en contrepartie de grandes sommes d’argent. Il s’agit de l’affaire dite «OPGI». Le représentant du ministère public a requis la peine maximale à l’encontre de tous les accusés détenus alors que l’affaire est mise en délibération pour la semaine prochaine.

M.B
Lundi 2 Mai 2011 - 10:43
Lu 541 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+