REFLEXION

ORAN : L’appel du wali au bénévolat apporte ses fruits

Lors d’une visite à la cité ‘’Belkaid’’, le wali d’Oran, M. Abdelghani Zaâlane, fortement ravi de la réalisation de certains projets, a émis un vœu pieux à l’adresse des entreprises ayant bénéficié de grands projets, celui de réaliser des structures à caractère socio-sportif dans le cadre du bénévolat, et à sa grande surprise, une entreprise qualifiée a réalisé une école ; laquelle a été baptisée au nom d’un ex-wali d’Oran ‘’Rachid Merrazi’’.



ORAN : L’appel du wali au bénévolat apporte ses fruits
Et ce n’est pas une première puisqu’une entreprise de promotion immobilière a déjà anticipé l’appel de M. le wali et s’est parfaitement mariée aux préoccupations des habitants de la cité « Hai Ennour » qui revendiquaient la réalisation d’un stade de proximité, et cette aspiration citoyenne a été bien retenue par l’entreprise Mankour Promotion Immobilière qui vient de réaliser ce stade à 98%, un taux d’avancement qui a incité l’association pour la promotion et le développement de la commune de Bir-El-Djir à encourager cette entreprise gérée de surcroît par le jeune Mankour Mohamed El-Amine dans le cadre de l’ANSEJ. Ce dernier interrogé par les soins de Réflexion sur site à « Hai-Nour », nous dira : « la ville d’Oran connaît des mutations modernes qui peuvent faire de cette ville une véritable métropole méditerranéenne, ceci grâce à la dynamique de développement engagé par l’actuel wali d’Oran, M. Abdelghani Zaâlane puisque le vœu des locataires de la cité « Hai-Nour » à travers leur association agréée ont interpellé infrastructures sportives et sanitaires (type salle omnisport et polyclinique du quartier »), et ce qui nous encourage pour « exaucer » bénévolement les vœux des citoyens, c’est cette parfaite entente entre les autorités locales, les investisseurs et la population ». Et menant ses investigations, « Réflexion » a eu en synthèse l’impact de la démocratie participative, une nouvelle stratégie menée par le département du ministre de l’intérieur et des collectivités locales M. Noureddine Bédoui, lequel a dépêché le mois dernier, M. Mohamed Talbi, directeur général des libertés publiques et des affaires juridiques, au sein du ministère de l’intérieur en notant que la ville d’Oran a été choisie comme première étape pour l’écoute et la collecte des propositions sur l’implication du citoyen dans les projets et les décisions convenus au niveau des collectivités locales, et pour sa part M. Azzeddine Belkacem Nacer, directeur général des collectivités locales au ministère de l’intérieur, a souligné que l’instauration de la démocratie participative constitue la concrétisation d’un principe constitutionnel et a rappelé l’importance qu’accorde le président de la république M. Abdelaziz Bouteflika à ce projet et dans ce sens, un décret exécutif pour donner aux associations la qualité d’utilité publique est en cours de préparation et sera présenté prochainement au gouvernement. Par ailleurs, ces 2 exemples en sont un véritable reflet de la réussite du ministère de l’intérieur dans ce projet de démocratie participative, et aussi la grande entente entre M. le wali et différents investisseurs de la wilaya d’Oran.

Abdelkader Berrebiha
Samedi 26 Septembre 2015 - 17:16
Lu 655 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+