REFLEXION

ORAN : Inauguration de la 2ème édition du workshop par le ministre du tourisme

« L’Algérie est un pays où la matière première touristique n’existe nulle part ailleurs, mais attention à ceux qui veulent la transformer à d’autres aspects ». C’est ce qu’a déclaré le ministre du tourisme et de l’artisanat M.Hadj Said, hier, à Oran lors de la cérémonie de l’ouverture du workshop international qui s’est déroulé à la grande salle du CCO en présence de 50 experts internationaux, économistes et sociologues et plus de 450 participants, opérateurs publics et privés et autres invités qui ont débattu les problèmes du secteur du tourisme en Algérie et plus particulièrement à Oran notamment les porteurs de projets touristiques.



Les professionnels de l'hôtellerie, les agences de voyages, le mouvement associatif, Gestour (SGP), FNH, SNAV, FNAT, la Fédération des offices locaux des opérateurs étrangers  ont également  été présents au rendez-vous, ils sont venus de Tunisie, du Maroc, d’Espagne, de France et des Etats-Unis. Dans son allocution, le ministre du tourisme et de l’artisanat a souhaité la bienvenue aux présents tout en déclarant  que le tourisme en Algérie s’emploie à encourager les investissements et à promouvoir la formation dans le secteur, "Le secteur du tourisme vise à encourager les investissements touristiques,  tous segments confondus, en fonction de la position et des spécificités de chaque  wilaya", a affirmé le ministre. "Cette orientation requiert une stratégie de formation des ressources,  élément focal et garant de prestations touristiques de qualité à même de satisfaire  les exigences de la dynamique touristique", a souligné M. Hadj Saïd.  "Toutes les régions du pays peuvent, au regard de leurs patrimoines  matériels et immatériels, être des destinations touristiques privilégiées, à  l’instar de la ville d’Oran qui possède un potentiel exemplaire, du fait  qu’elle a d’importants atouts en matière d’artisanat, un  segment créateur d’opportunités d’investissement local et national", a-t-il estimé.  Pour le ministre, cet objectif ne saurait se concrétiser sans l’encouragement de la destination Oran  capitale de la promotion du tourisme d’excellence, à la faveur des avantages accordés par les compagnies de transport aérien. Il a appelé, à ce propos, les agences de voyage à mettre  à profit les nouvelles technologies de l’information et de la communication  pour attirer les touristes.  M. Hadj Saïd a, lors de cette tournée de travail, visité les stands de l’artisanat et du tourisme  qui abrite une exposition d’articles de l’artisanat traditionnel, d’une trentaine d’exposants. Le ministre a poursuivi sa tournée dans la région par l’inspection de deux structures hôtelières non-classées et d’une habitation touristique, avant d’écouter un exposé sur les potentialités touristiques et les structures hôtelières de la wilaya qui offrent une capacité d’accueil globale de 8000 lits. M. Hadj Saïd a, dans le même cadre, mis l’accent sur l’encouragement de l’investissement dans les habitations touristiques meublées, susceptible  de préserver l’authenticité et les spécificités touristiques de la région. Le ministre s’est ensuite enquis d’un projet d’hôtel urbain de 5 étoiles à Oran. Quatre  ateliers sont, également prévus : «les techniques de promotion touristiques, la démocratisation du tourisme interne, les opportunités d’investissement et, enfin, les préoccupations des opérateurs du tourisme face aux décideurs et des institutions compétentes». Le dernier jour, mercredi, une seconde cérémonie aura lieu au cours de laquelle sera signée une convention-cadre entre le ministère du Développement industriel et le ministère du Tourisme. A cette occasion, Oran qui a préparé un programme visant la promotion de sa  destination en tant que pôle touristique national par excellence se dotera de cinq clubs. «Régis par les textes réglementaires relatifs aux associations, ces clubs vont contribuer au développement touristique d’Oran, notamment par l’élaboration des programmes et des activités afin de concrétiser cet objectif », a indiqué  le président de l’APW, Abdelhak Kazi Tani. Ces clubs regroupent des membres par corporation : l’hôtellerie, la restauration, les agences de voyages. Ce workshop se terminera avec un circuit offert aux participants pour leur faire découvrir les multiples facettes de la ville. Le second événement,  sera le Salon international du tourisme, des voyages et des transports qui aura lieu dans cette même ville la première semaine du mois d’avril. Il réunira des offices de tourisme, des agences de voyages, des hôteliers, des centres de remise en forme, des gérants de stations balnéaires, de centres de thalassothérapie, des instituts et écoles de formation de plusieurs pays, notamment, de Thaïlande, d’Inde, de Tunisie, de Malaisie, du Maroc, de Turquie, de Malte, d’Espagne, de Suisse.

Medjadji H.
Mardi 18 Mars 2014 - 18:23
Lu 231 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+