REFLEXION

ORAN : Enquête sur un transfert illicite de 300 millions de dollars par Orascom Industries



Le pole judiciaire spécialisé au tribunal d'Oran, a ouvert une enquête sur les transferts illicites à l’étranger d’une somme de devise de plus de 300 millions de dollars par Orascom Industrie de Nassef Sawiris, selon le site américain ‘’huffpostmaghreb.com ‘’, qui cite le journal El Khabar.L'affaire a été enclenchée, selon la source, à la suite du refus du Commissaire aux comptes de la Sorfert de valider un certain nombre d'opérations financières accomplies par la Sorfert Algérie où la partie égyptienne qui dispose de 51% de parts assure le management.  Le commissaire aux comptes a refusé de valider car les services financiers de l'entreprise n'ont pas respecté la règlementation algérienne en matière de transferts de devises vers l'étranger. Selon la source, le commissaire aux comptes a refusé d'endosser la responsabilité des infractions enregistrées dans ces domaines sachant qu'une copie des comptes est remise à la justice. Le commissaire aux comptes aurait également relevé des infractions en matière de fusion du capital d’OCI dans la Sorfert au niveau de la banque Morgan Stanley en 2010. Le partenaire égyptien, en l'occurence Nassif Sawiris, aurait mené l'opération sans consulter l'associé algérien, Sonatrach qui détient 49%. Le PDG de la BEA, Mohamed Loukal pourrait être entendu dans cette affaire en tant que partie civile.   

Riad
Vendredi 4 Décembre 2015 - 16:16
Lu 612 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+