REFLEXION

ORAN : Deux dealers transforment une habitation précaire en un lieu de débauche



Les services de sécurité externes à Ain Beida, Oran, ont lancé avant-hier une opération de perquisition du fief de deux criminels en état de fuite et activement recherchés, pour des affaires de trafic de drogue, âgés entre 22 et 25 ans, originaires de la wilaya de Sidi Bel Abbès, qui ont transformé une habitation de fortune au village « Morouk », en un lieu de pratique de perversité, où des personnes transsexuelles ont été arrêtées en flagrant délit de pratiques d’homosexualité a-t-on appris de sources concordantes. L'opération de perquisition a été lancée par les mêmes services de sécurité, après avoir constaté des mouvements inhabituels des deux suspects, qui étaient cachés à l’intérieur d’une habitation précaire propriété de personnes  transsexuelles, qui l’ont prise comme un refuge idéal pour se cacher après qu’il a été émis à leur encontre, un mandat d’arrêt par le tribunal de Sidi Bel Abbès, pour leur implication dans une affaire de possession et de commercialisation de drogue, où ils sont restés en cavale pendant six mois, cachés dans un taudis en train de s’adonner à des relations sexuelles, jusqu’au moment où les services de sécurité ont envahi le lieu suspecté sous forme d’une habitation de fortune, située au douar « Morouk » à Ain Beida, pour enfin arrêter les suspects en flagrant délit  d’indécence à la morale. Après avoir été conduits au siège de la police et auditionnés, il s’est avéré que les deux suspects étaient activement recherchés par la brigade anti-drogue de Sidi Bel Abbès, où un procès-verbal d’audition a été établi à leur encontre avant d’être présentés devant la justice a-t-on précisé.         

Touffik
Vendredi 1 Mai 2015 - 17:24
Lu 445 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+