REFLEXION

ORAN : Des bouches d’égout qui se vendent à 8000 Da pièce !



Les services de la Direction de l'irrigation et de drainage de la wilaya d’ Oran ont enregistré des opérations récurrentes de vol de couvercles de bouches d’égout, à travers les routes, après que des bandes criminelles très actives, les prennent pour les revendre à des commerçants indélicats qui exercent dans le domaine de la sidérurgie qui achètent ces outils sans pour autant dénoncer les vendeurs. Le nombre d’égout sans couvercles constitue une grande menace pour les citoyens, en particulier les enfants, ainsi que pour les véhicules. Le vol de 60 couvercles a été enregistré pour la seule commune de Bir el Djir a-t-on appris de sources concordantes. Ce qui laisse supposer que les bandes criminelles spécialisées dans le vol des couvercles en fer sont de retour. La rue Ramdane Cheikh, à Hai El Mokri, Oran, est la dernière victime qui a enregistré la disparition des couvercles des canaux de drainage qui ont été volés la nuit d'avant-hier. C’est ce qui a été constaté par les habitants le matin. Un problème du fait que les services de la commune  avaient installé de nouveaux couvercles à peine 2 mois seulement, et voilà qu’ils disparaissent à nouveau après le retour en force des bandes spécialisées a-ton indiqué. Plusieurs ruelles de la ville d'Oran ont récemment connu une vaste opération de cambriolage de ces couvercles très convoitées par des propriétaires des ateliers clandestins qui les achètent pour les utiliser comme matière première pour la fabrication de fenêtres en fer utilisées pour décorer les balcons et clôtures privées où pour servir de contrebande vers le Maroc, notamment après la flambée des prix du fer dans les marchés, où la forte demande sur ce matériau fondu  qui est vendu jusqu’à 8000 dinars le couvercle a-t-on précisé. De nombreux quartiers ont été victimes de vols similaires, en particulier dans les quartiers nouvellement créées à l’exemple de Hai Nour, El Yasmine  et Bouamama, alors que la plus récente disparition de 60 couvercles a été enregistrée à la commune de Bir El Djir, ce qui a poussé les habitants à déposer plainte contre X, sachant que le coût de l'un de ces couvercles en plus des travaux appropriés coûte entre  4 et 7 millions de centimes.               

Touffik
Dimanche 21 Juin 2015 - 18:22
Lu 325 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+