REFLEXION

ORAN : Démantèlement d’une bande criminelle qui a semé la terreur à Sidi El Bachir

Les services de la 2ème Sûreté Urbaine à Oran, ont réussi de mettre hors d’état de nuire l’une des plus dangereuse bande de malfaiteurs composée de trois personnes, âgées entre 32 et 38 ans qui étaient activement recherchées par la Justice pour leur implication dans un grand nombre d’affaires délictuelles.



La  plus récente, est l’agression d’un agent de sécurité et la destruction d’un véhicule de Police à proximité du siège de cette dernière selon des sources concordantes. L’incident s’est produit en fin de semaine écoulée,  lorsqu’une patrouille de Police a été lancée à la recherche de criminels, suite à de fiables informations confirmant leur présence à la cité El Makkari (ex-Saint Eugène), ce qui a conduit à l’arrestation du principal suspect, qui a participé à fomenter le chaos et le désordre au quartier de Sidi El Bachir (ex-Saint-Charles), après une bagarre acharnée qui a éclaté entre sa bande et une autre bande rivale du criminel dénommé « Messaoud », qui ont transformé un cortège de mariage en une vraie tragédie, après que de nombreuses personnes aient été blessées, pour ensuite prendre la fuite vers une destination inconnue ajoute la même source. Au reçu de plusieurs plaintes déposées par quatre victimes de la bande, les services de sécurité compétents ont lancé des investigations approfondies qui ont mené à l’arrestation du chef du groupe de malfaiteurs qui a été surpris par l’auteur principal de la seconde bande qui lui a donné un coup sévère à la main avec un sabre, ce qui a nécessité son transfert aux services des Urgences Médicales où il a subi une intervention chirurgicale, avant que le reste de la bande criminelle ne s’attaquent à la voiture de Police avec des jets de pierres, mais ces derniers ont été surpris par la brigade de Police après deux heures de l'incident où ils ont été arrêtés et présentés devant le Procureur de la République qui a ordonné de les placer en détention préventive, pour une panoplie de délits, à savoir agression d’un employé dans l’exercice de ses fonctions, destruction de bien d’autrui, vol avec violence, et constitution de bande de malfaiteurs. Ils comparaitront en audience pour leur procès en date du 23 du ce mois en cours.

Touffik
Lundi 1 Décembre 2014 - 17:15
Lu 515 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+