REFLEXION

ORAN :Bientôt, une zone d'extension touristique d'Ain Franine

Le wali d’Oran M. Zaalane Abdelghani, lors de la dernière session de l’APW, avait donné des instructions fermes concernant le lancement de l’ensemble des opérations inscrites et qui ont fait l’objet de retard dans leur réalisation dont celui de l'étude du projet de la zone d'extension touristique d'Ain Franine.



 Le dit projet prévoit plusieurs infrastructures d'accompagnement notamment la ZET d’ Ain Franine qui devra abriter un futur village touristique. Cette dernière s'étendra sur 87 ha et abritera un gisement thermal inexploité à ce jour. Concrètement, les infrastructures manquent cruellement à certaines zones touristiques d'Oran. Pour rectifier le tir, la wilaya a bénéficié de 7 zones d'extension touristique (Cap Blanc, Cap Carbon, Cap Falcon, Mers El Hadjadj, Madagh, Kristel et Aïn Franine) s'étalant sur une superficie globale de 1.449 hectares. La zone d'extension touristique de Mers El Hadjadj  s'étalera sur 200 ha. Cette ZET, en cours d'étude, attend la construction de structures hôtelières pour répondre à la demande des estivants de plus en plus nombreux ces dernières années. Deux nouvelles zones d'extension touristique (ZET) ont été enregistrées dans la zone de « Oum Ghellaz » et « Bel Horizon » dans le Murdjadjo. Le tourisme constitue le nouveau moteur de développement durable, de soutien à la croissance et de vecteur clé de la tertiarisation de l'économie, en raison du potentiel de création de richesses, d'emploi et de génération de revenus durables. La wilaya d'Oran est, pour la deuxième année consécutive, classée première au niveau national en ce qui concerne le nombre d'estivants. Cette wilaya enregistre un manque d'infrastructures et de pôles d'attraction touristique. L'Algérie entend donner au secteur du tourisme une dimension à la mesure de ses potentialités et de ses atouts. Toutefois, l'offre pour le tourisme national reste encore bien en retard par rapport aux autres pays maghrébins. Il s'agit, désormais, de développer la montée en puissance du tourisme national et de l'insérer dans les circuits commerciaux du tourisme mondial, grâce à l'émergence de la destination Algérie comme destination touristique de référence au plan international. En termes d'objectifs, et au-delà des aspirations à contenu essentiellement économique, les textes en vigueur réaffirment la volonté de l'Etat de préserver l'environnement, d'améliorer le cadre de vie, de valoriser le capital naturel et culturel et de mettre en valeur le patrimoine touristique national.  

Medjadji H.
Mardi 14 Octobre 2014 - 16:39
Lu 768 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+