REFLEXION

ORAN : 491 clandestins subsahariens acheminés vers Tamanrasset

Les services de la protection civile à Oran ont révélé le chiffre officiel de l'opération menée conjointement avec le Croissant Rouge Algérien et les services d’aides sociales pour le rassemblement des migrants subsahariens et leur acheminement vers leur pays d'origine à partir de la wilaya d’Oran via la wilaya de Tamanrasset. L’opération s’est déroulée, avant-hier, dans les wilayas de l'Ouest, y compris Chlef et Tlemcen.



En effet, les unités mobilisées de la protection civile, le Croissant Rouge Algérien et les services d’aides sociales ont participé à cette opération, à caractère urgent à travers trois wilayas, sous la supervision directe du directeur de la protection civile à Oran depuis l'aube du 6 février jusqu’au lendemain soir, en rassemblant 491 ressortissants subsahariens et leur transfert vers Tamanrasset, dans des conditions humaines. Il a été mobilisé pour l'opération, 60 agents de la protection civile et 10 officiers et médecins, et un certain nombre d'autobus, de camions et d’ambulances médicalisées. Les services de la protection civile ont révélé le transfert de 233 ressortissants qui étaient présents à travers les différents quartiers d'Oran, en majorité des enfants mineurs, où le nombre d'enfants qui ont été touchés par cette opération à Oran est de113 enfants, sur 233 ressortissants africains, il a été également procédé au transfert de 59 femmes et 61 hommes, et dans la wilaya de Chlef, il a été réalisé les mêmes instructions et l'opération a conduit au rassemblement de 224 ressortissants subsahariens, tandis que la protection civile et les autorités locales dans la wilaya de Tlemcen ont organisé une campagne similaire qui a abouti au rassemblement de 34 ressortissants subsahariens, où il a été procédé au transfert de ces ressortissants Africains à partir des wilayas susmentionnées vers un site réservé à l’opération  situé à proximité de l'Institut de la pêche et de l'aquaculture à Bir El Djir, à Oran, pour un traitement humanitaire, et fournir les premiers secours pour les cas humanitaires, en vue de leur transfert vers Tamanrasset, et à Oran lesdits services  ont entamé la même opération qui a touché le quartier « Coca », Bir El Djir, et le centre-ville.

Touffik
Lundi 8 Février 2016 - 16:58
Lu 322 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+