REFLEXION

ORAN : 3500 cas d’asthmes recensés chez les élèves !

Le nombre de cas d’asthme recensé chez les enfants de la wilaya d’Oran, a connu une hausse au cours des dernières années confirmés par les sources du Ministère de la Santé ont qui ont révélé l'enregistrement de 3500 cas de maladies d'asthme parmi les élèves scolarisés au cours de l’année écoulée, une situation qui nécessite la réservation de salles d’auscultation dans les écoles pour la surveillance et la détection des maladies qui touchent plus particulièrement la zone industrielle d'Arzew, Bethioua et Oran-ville.



Le reste des zones industrielles de la côte Est oranais enregistrent la majorité des cas, en raison de la pollution qui affecte l'environnement issue des usines, en particulier celles de liquéfaction de gaz, ce qui exige une prise en charge totale des enfants touchés par les maladies d’allergie, et d'asthme, en l'absence d’un nombre suffisant de centres qui se chargent de la prise en charge de ces catégories d'enfants souffrant de ces maladies chroniques. Il est à noter que la wilaya d’Oran compte 41 centres d'examen sanitaire dispersés à travers environ 800 écoles,  un chiffre insuffisant par rapport au nombre d'élèves ayant des maladies chroniques. Vu cette situation, les spécialistes et les médecins ont tiré la sonnette d’alarme, en raison de la propagation dangereuse de l'asthme dans le milieu scolaire qui exige l'intensification des opérations de sensibilisationà grande échelle dans le contexte de l'augmentation étonnante de nouveau cas, en particulier les habitants dans les zones industrielles où le taux d’humidité et de pollution est très élevé. À leur tête,  la commune d’Arzew qui occupe la première place en matière de pathologie respiratoire, par rapport aux autres communes de la wilaya d’Oran, enregistrant le taux le plus élevé avec  80 % de malades. Dans ce contexte, et selon des sources médicales, proches du service des maladies respiratoires au niveau de l’Hôpital universitaire d'Oran, l’on recense l’admission de pas moins de 20 élèves par semaine souffrant de maladie d’asthme, sachant que la plupart des patients sont issus de familles démunies et d’autres vivant dans des logements de fortune inappropriée en l'absence de toute vie décente, notamment les installations de chauffage, ce qui aggrave leu état de santé.
À cet égard, les mêmes sources ont révélé qu'il ya plus de 20 % des cas à Oran qui souffrent d'allergies tandis que le nombre de personnes souffrant d'asthme a atteint 30 000 cas au cours des deux dernières années contre l'enregistrement de 1.500 cas de tuberculose chaque année.
 

Touffik
Lundi 9 Mars 2015 - 19:40
Lu 342 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+