REFLEXION

ORAN : 3 hectares de la forêt du ‘’Murdjadjo’’ ravagés par les flammes

Dans l’après-midi d’avant-hier, un incendie spectaculaire s’est déclaré dans la forêt du ‘’Murdjadjo’’au mont de Moulay Abdelkader sur les hauteurs du quartier Essanaouber, qui a ravagé environ 03 hectares de la couverture végétale.



Sitôt informés, les services de la protection civile se sont rendus sur les lieux, renforcés par plus de 40 sapeurs-pompiers et 06 camions anti-incendie pour avoir pu circonscrire les flammes. Ceci a pu être possible grâce aux équipes qui, très expérimentées, ont tout d’abord encerclé les flammes de tous les côtés pour pouvoir maitriser la situation et c’est ce qui les aida à éteindre l’incendie. Malgré tout cela, les responsables de la protection civile par mesure de sécurité et surtout pour répondre à une éventuelle recrudescence des braises, ont laissé sur place une équipe à titre préventif car l’incendie a duré 03 heures plus exactement.  Les causes de cet incendie sont pour l’instant inconnues et seule une enquête pourrait déterminer les raisons.   Par ailleurs,  dans le même contexte et dans une des communes de la  wilaya d’Oran lors du même après midi de la même journée d’avant-hier, un autre incendie  a ravagé lui aussi un hectare de broussailles et d’herbes dans une autre forêt à savoir, celle de’’ Madegh’’ relevant de la daïra de Boutlélis (Oran) située dans une zone difficilement accessible et  ce qui a aggravé encore plus la situation, c’est la force des vents qui soufflaient. Sitôt alertés, les éléments des services combinés de la protection civile de la daïra de Boutlélis ainsi que de ceux de Bousfer ont été diligentés sur le lieu de l’incendie avec la vitesse de l’éclair pour essayer de venir à bout des flammes qui ravageaient la forêt. Ceci n’ a pu être possible que par les nouvelles techniques employées par ce corps en encerclant tout d’abord les flammes et de venir à bout de ce grave incendie qui aurait pu être plus grave encore si ce n’était pas la célérité de ces hommes de feu qui sont toujours présents et disponibles en mettant leurs vies en danger pour sauver aussi bien le patrimoine national et des vies humaines. Imprégnés de courage et de valeurs morales irréprochables et exerçant leur métier avec abnégation et amour, ils essayent de prendre les dispositions nécessaires à savoir laisser toujours une équipe sur place pour faire face à toute éventualité de recrudescence et cela à titre préventif car l’incendie a duré durant 03 heures et 20minutes et cela en présence des services des forêts.     

Adel
Dimanche 29 Mai 2016 - 18:30
Lu 241 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+