REFLEXION

OPGI D’ORAN : Recensement de 860 structures inexploitées entre commerces, bâtiments et entrepôts

Des sources bien informées de l'Office de promotion et de gestion immobilière(OPGI) ont révélé l’existence de 860 structures abandonnées. Il s’agit de constructions délabrées, de locaux commerciaux et d’entrepôts construits depuis 10 ans dans diverses Communes de la wilaya, sans qu’ils ne soient exploités.



En effet, une commission chargée par les services de l’office aurait entrepris une opération en vue de fixer le nombre final de ces structures en vue de leur exploitation dans des projets significatifs, plutôt que de les laisser à l’abandon, surtout que la plupart d'entre elles sont devenues une menace pour l'environnement et la sécurité publique, et plus particulièrement en ce qui concerne les magasins fermés inondés par les déversements d'eaux usées situées en bas des bâtiments, ce qui menace d’un désastre écologique au milieu des odeurs pestilentielles. D'autre part, les mêmes services ont procédé au recensement des dizaines d’habitations (Haouchs) qui ont été évacuées après le déménagement, récemment, de leurs habitants vers des logements sociaux décents à Belgaid et Canastel, après qu’ils aient été classés en zone rouge, où il a été procédé à la fermeture de leurs portes extérieures avec du béton armé pour empêcher leur incursion par d’autres familles, sachant que les opérations de démolition ont affecté ces habitations inappropriées à l'habitation ou la restauration, en raison de leur délabrement, alors qu’en  retour, les services de l’OPGI, ont réceptionné de nombreuses demandes de la part des privés afin de louer ou acheter une partie de ces propriétés anciennes dans le but de les exploiter dans des projets ciblés en particulier ceux situés dans des lieux stratégiques ce qui les rend tellement intéressants et attractifs pour beaucoup afin de les transformer en lieux de commerce lucratifs.

Touffik
Dimanche 13 Mars 2016 - 16:35
Lu 285 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+