REFLEXION

OPGI D’ORAN : Des appartements modifiés et des cités résidentielles menacées d'effondrement



Les services de l'Office de la Promotion et de la Gestion Immobilière "OPGI" d’Oran, ont reçu de  nombreuses plaintes qui suscitent des enquêtes et des questions sur un grand nombre de bénéficiaires d’appartements qui ont procédé à des transformations au niveau de leurs résidences. Des changements qui peuvent contribuer à l’effondrement de la majorité de ces habitations. C’est dans ce contexte, que le directeur de « l’OPGI », M. Saber Mohamed a décidé de mobiliser des agents professionnels pour contrôler les modifications  intervenues qui ont déformé la majeure partie des bâtiments. Également, il est question des infrastructures des divers complexes résidentiels de l'Office de la Promotion et de la gestion immobilière, dont le nombre avoisine les 39000 unités sur le territoire de la wilaya qui sont menacés par ce phénomène. Le même responsable a indiqué que les agents de l’office,  procèderont à une surveillance périodique accrue en effectuant des déplacements au niveau des bâtiments signalés. Le directeur signale en outre que les citoyens doivent se conformer à la loi, au devoir civil et à la conscience afin de prévenir de tels abus commis par certains bénéficiaires parmi les citoyens en modifiant  radicalement leurs appartements et en supprimant les colonnes de base ou des murs. Des actes dangereux qui posent  plusieurs problèmes comme en témoignent les différentes plaintes qui ont atterri récemment sur les bureaux des services de l’OPGI, surtout après la dernière distribution des logements publics locatifs, ce qui a poussé la majeure partie des nouveaux bénéficiaires à effectuer des modifications au niveau de leurs logements et certains ont carrément démolit des murs, ce qui a dérangé énormément le voisinage, d’où une panoplie de plaintes ont été déposées auprès des services concernés a-t-on précisé .      

Touffik
Mercredi 8 Avril 2015 - 16:41
Lu 355 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+