REFLEXION

Noureddine Boukhatem, maire d'Oran : "Oran est devenue un grand douar"

Lors d'une rencontre tenue avec la société civile, le maire d'Oran, Noureddine Boukhatem, n'a pas mâché ses mots en clamant haut et fort: "Oran est devenue un grand douar".



Noureddine Boukhatem, maire d'Oran : "Oran est devenue un grand douar"
Selon lui, tous les ingrédients de la clochardisation de la ville ont été réunis (insalubrité, incivisme, violence, Histoire de la ville occultée,  absence  d'activités culturelles, constructions anarchiques et sans normes, à la mesure du statut de la ville, anarchie du transport, commerce informel, urbanisation chaotique, en plus de l'incompétence et de la médiocrité". Pour faire face à cette situation, le maire d'Oran exhorte tous les intervenants à adhérer et s'impliquer dans le projet futuriste de la ville. "Nous avons un projet pour la ville, mais l'implication de tous est indispensable et primordiale, afin de faire renaître Oran de ses cendres", dira-t-il. Selon lui, les 33 projets structurants inscrits devront transformer Oran en une ville méditerranéenne, à la hauteur des espérances et des défis. Parmi  les projets où il faut mettre les bouchées doubles pour les réaliser, la réhabilitation du vieux bâti, le plan de circulation, le logement, la création d'emplois, l'amélioration du cadre de vie, la culture et le sport. Boukhatem ajouta que les projets présentés sont prometteurs, comme la tour-signal de 330 mètres de haut à Belgaïd, le pôle universitaire de Belgaïd, le métro d'Oran, dont l'étude est presque achevée, 38.000 logements tous types confondus en cours de réalisation, 5 nouvelles zones industrielles, un cyberparc technologique, un Complexe sportif et des forêts urbaines.

Medjadji H
Dimanche 24 Mars 2013 - 09:00
Lu 2086 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+