REFLEXION

Non maintenant !



Non maintenant !
Un vieil homme a interpellé le wali lors de la visite de l’école primaire Kouara, il a demandé au premier magistrat de la wilaya de venir voir dans quelle situation vit son fils marié et père de six enfants et qui travaille dans le cadre du filet social et touche les 3000 da de la honte ! Il vit dans une maison qui à chaque fois qu’il pleut devient un marécage. M.le wali qui l’a écouté avec attention jusqu’à la fin et lui a promis de régler son cas dans les plus brefs délais en envoyant une commission et là le vieux s’exclame : « Non maintenant ! » Cette situation a provoqué un éclatement de rires de l’ensemble de la délégation et même Monsieur le wali qui a pris les choses du bon coté. Finalement le chef de Daïra a promis au vieil homme d’envoyer une commission le plus tôt possible et de régler la situation de son fils, s’il y a vraiment urgence. Enfin la façon avec laquelle s’est exclamé le vieil homme démontre toute la détresse de certains citoyens qui ont besoin de solutions urgentes face à certains problèmes qu’ils rencontrent quotidiennement et ce n’est pas avec des promesses qui durent et qui durent qu’ils risquent d’être soulagé.

. .
Jeudi 4 Novembre 2010 - 00:01
Lu 600 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+