REFLEXION

Nécessité de prendre en charge cette frange : 7456 enfants détenus au niveau des centres de rééducation



Nécessité de prendre en charge cette frange  : 7456 enfants détenus au niveau des centres de rééducation
Le Ministre de la solidarité, de la famille et la communauté nationale « Djamel Ould Abbas » a annoncé avant hier que 7456 enfants se trouvent dans les centres de rééducation au niveau national. Le ministre a expliqué aussi que 4603 enfants profiteront de l’espace ouvert pour se rendre vers les centres éducatifs tous les jours et ensuite rejoindre leurs familles dans la soirée.
Le ministre, lors de sa visite au centre de rééducation de « Bir Khadem » pour fille et « El BIAR » pour garçons a expliqué que la majorité de ces enfants mineurs et adolescents souffrent de conditions sociales et matérielles très difficiles en raison des dangers et des problèmes moraux à laquelle ils sont confrontés dans leurs familles.
Le ministre a insisté sur la nécessité de bien prendre en charge cette frange de jeunes délinquants, leur fournir les soins nécessaires de santé psychologique afin de pouvoir arriver à leur insertion de nouveau dans la société. Cela dit, ils veillent sur l'éducation de ses enfants dans les centres d'éducation des assistants éducateurs, des psychologues et des spécialistes en sociologie. Le ministre «Ould Abbas» a aussi avancé que ces élèves bénéficient du programme d'enseignement conformément à celui approuvé par le Ministère de l'Education nationale, avec la manière d'adaptation en fonction des capacités des étudiants.
Pour ce qui est du centre de filles de « Bir khadem » qui a été inauguré récemment, vient de recevoir les filles qui sont au niveau du centre de la municipalité et qui est pour l’instant de 37 filles. Le ministre «Ould Abbas» a appelé aussi pour bien veiller sur ce segment de la société afin de réussir cette politique de réinsertion des jeunes socialement. Ce nouveau Centre est conçu pour fournir une capacité d’accueil d'environ 100 filles. Ce centre est équipé de tous les moyens nécessaires pour la réception des adolescentes qui sont en danger moral ou commis des délits. Pour ce qui est du centre des garçons délinquants mineurs d’el biar qui souffrent de situations difficiles, il ya actuellement 48 enfants, en plus d’une liste supplémentaires de 64 inscrits.

. .
Samedi 9 Mai 2009 - 22:47
Lu 306 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+