REFLEXION

NUMERISATION DES REGISTRES DE L'ETAT CIVIL : Encore des erreurs qui persistent à la mairie de Mostaganem!

La numérisation des registres de l’état civil est une très bonne initiative administrative qui a soulagé les citoyens des longues et pénibles attentes. Notons que cette opération, a délivré les agents de l'état civil, des fastidieuses tâches de recherche sur les volumineux registres de l'état civil. Malheureusement cette bénéfique technique semble être à l'origine de la naissance d’autres problèmes, portant sur des erreurs de report des informations sur le fichier informatisé lors de la saisie !



Finalement, la numérisation des documents administratifs de l’état civil a été favorablement  accueillie par les citoyens et semble régler tant de problèmes, tels, la lenteur de délivrance de certaines pièces administratives, comme le délai imparti au  fameux S12, qui durait toute une semaine pour être prêt, et qui s'obtient  à  présent en quelques minutes d'attente, grâce à cette nouvelle technique qui a soulagé le citoyen et l'agent de bureau. Malheureusement, beaucoup de désagréments  ont été constatés par certains citoyens, en raison des anomalies figurant sur les documents informatisés. A  l'heure où des instructions ministérielles relatives à la réforme administrative tant attendue par les citoyens et vivement sollicitée par le ministère de tutelle qui a été décidée, il est regrettable de voir tant d’initiatives mal gérées.  A cet effet ,un jeune étudiant, R.N, né à l'ex-maternité du Dr Bentami, inscrit sur les registres de l’état civil de la mairie de Mostaganem, vient  d'avoir la désagréable surprise de voir son numéro d'acte de naissance porté sur le livret de famille, ne point correspondre à celui du S12 qui lui a été délivré. Ayant montré l'anomalie au préposé du guichet,  en lui montrant le livret de famille, ce dernier n'a rien trouvé de mieux, que de l'orienter vers la justice, aux fins de régularisation de sa situation par un jugement. Selon la déclaration du concerné, l'erreur commise incombe à l'administration de la mairie, qui a surement décaler son numéro  lors de la saisie,  pour l'attribuer au nom qui a suivi sur la liste. Ce malheureux étudiant dispose également, d'un ancien  extrait de naissance original avec le numéro d'acte identique à celui du livret familial, mais, nul ne le croit  et rien ne semble pousser les agents de la mairie à corriger cette erreur sans le recours à la justice. 

L. Ammar
Dimanche 5 Janvier 2014 - 17:09
Lu 238 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+