REFLEXION

NOUVELLES MESURES DE SECURITE DES USA : Les risques du scanner sur la santé humaine

Des experts et spécialistes algériens mettent en garde contre le danger de soumettre les algériens au scanner sur toutes les parties du corps au niveau des points de contrôle des aéroports des États-Unis d’Amérique. Ils assurent qu’il y a de fortes probabilités d’atteintes de leucémies, de stérilités, de malformations fœtales pour les femmes enceintes, de paralysies partielles ou totales pour les personnes qui portent des pacemakers ou des prothèses.



NOUVELLES MESURES DE SECURITE DES USA :  Les risques du  scanner sur la santé humaine
Le professeur, Mustapha Khiati, président de l’organisme national pour la promotion de la recherche, et l’évolution de la santé, assure que le scanner « Total body » utilisé depuis peu dans les aéroports, contrairement au scanner médical, modifie les cellules du corps, du sang particulièrement, en cellules cancéreuses par exposition répétée aux rayons X et Gamma très concentrés de ce type d’appareil. Le professeur Khiati indique que la catégorie qui voyage souvent des ou vers les pays utilisateurs du nouveau scanner, tels les hommes d’affaires, les employés d’Air Algérie, sont les plus susceptibles d’avoir un cancer. Khiati insiste pour que les femmes enceintes évitent le « Total body » ou, reportent leurs déplacements après leur accouchement car les rayons provoquent des malformations. Le tout début de la grossesse est la période la plus sensible car ignorée par la femme qui ne pense pas à se prémunir. Le doyen des médecins algériens, le docteur Berkane a déclaré que le scanner au niveau des aéroports était un réel danger qui viole les règles de l’éthique d’utilisation, selon des normes et dans un cadre défini, de ce type d’appareils. Par exemple, le scanner médical limite les effets néfastes des rayons X et Gamma, qui sont orientés vers une partie bien déterminée du corps, et le secret médical est de rigueur sur tout ce que peut dévoiler le scanner, affirme, le docteur Berkane. Il a aussi assuré que les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé ont présenté les mêmes avertissements aux États-Unis d’Amérique, quand ces derniers ont décidé par mesures de sécurité, de contrôler au scanner les ressortissants de 12 pays dont l’Algérie pour s’assurer qu’aucun ne transportait des explosifs ou des armes. L’Algérie a officiellement protesté contre cette décision de la Maison-Blanche, de porter notre pays comme fournisseur de terroristes sur la liste noire des américains.

Slimane
Vendredi 22 Janvier 2010 - 23:01
Lu 712 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+