REFLEXION

NOUVEAU CONSUL GENERAL D’ESPAGNE A ORAN : "Donner un nouveau souffle aux relations entre L’Espagne et l’Algérie"



C'est ce qu'a déclaré  le nouveau consul général du royaume d’Espagne à Oran, son excellence José Maria Ferré de la Peña, a mis l’accent sur l’excellence des relations entre l’Espagne et l’Algérie, ainsi que la volonté des gouvernements des deux pays pour promouvoir leurs relations économiques, affirmant que sa tâche sera de continuer le travail déjà amorcé par son prédécesseur et permettre aux opérateurs économiques de la région ouest notamment le pont d'Alicante d'Es Senia, mais aussi  de l’Algérie et aux opérateurs espagnols, de se rapprocher encore davantage et de fructifier les opportunités de partenariat dans tous les domaines.  M. José Maria Ferré de la Peña, 57ans, est natif de Madrid et père de deux enfants. Licencié en droit en 1978 de l’Université Complutence Madrid, il obtint par la suite en 1979 le diplôme en relations internationales de l’école diplomatique de Madrid, qui sera suivi d’un diplôme du Collège de Défense de l’OTAN en 1987 à Rome et d’un diplôme de Défense nationale en 1989 de Cedesen à Madrid.M. José Maria Ferré de la Peña, débuta sa carrière diplomatique à Beyrouh au Liban au poste de Secrétaire d’ambassade de 1981 à 1984, ensuite il est nommé secrétaire d’Ambassade à Rome de 1984 à 1988. De 1990 à 1993 il occupe le poste de Chef adjoint du service juridique international. En 1993 il est nommé au poste de Consul général à Andorre où il resta trois ans jusqu’en 1997.Cette même année il est conseiller au cabinet du ministère des Affaires étrangères jusqu’à 2002. En 2002, il revient encore au Proche Orient où il est nommé Consul Général à Jérusalem jusqu’à 2006, année pendant laquelle il occupe le poste d’Ambassadeur en Mission pour les Relations avec les communautés musulmanes à l’étranger. En 2011 il est ambassadeur en Mission pour les relations avec l’UNIFEL au Liban. De 2012 à 2013 il occupe le poste de Conseiller au cabinet du Secrétariat d’Etat pour l’Union Européenne, avant d’être nommé comme Consul Général à Oran. Une longue carrière diplomatique donc, marquée par plusieurs postes dans des pays arabes et musulmans qui ne peut que faciliter encore plus la tâche du nouveau consul pour donner un nouvel élan et un nouveau souffle aux relations déjà exemplaires entre L’Espagne et l’Algérie. 

Medjadji H
Dimanche 3 Novembre 2013 - 22:00
Lu 1508 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+