REFLEXION

NON TOUCHEES PAR L’INSERTION : Des universitaires ferment le siège de la direction de l’éducation de Tiaret

Un groupe d’enseignantes contractuelles non touchées par l’insertion des diplômés ont observé un sit-in devant le siège de la direction de l’éducation pour dénoncer leur exclusion de l’insertion. Les protestataires scandaient des slogans hostiles à l’égard des responsables de la DEC « ya lilaar baatou chahada bedinar » et ont fermé l’entrée principale de la direction de l’éducation qui n’a été ouverte qu’après l’intervention des forces de l’ordre.



NON TOUCHEES PAR L’INSERTION : Des universitaires ferment le siège  de la direction de l’éducation de Tiaret
Ces universitaires se disent victimes d’une injustice et demandent leur insertion au même titre que leurs collègues. « Nous sommes au courant de ceux qui ont scanné les relevés de notes » disent-elles. « Ce que nous ne comprenons pas et trouvons étrange, comment des universitaires avec 14 de moyenne sont enseignants ? Plus étrange encore des diplômés en philosophie enseignent les lettres arabes ! », s’exclame une universitaire. Selon les contestataires, l’attente de l’annonce des résultats a tardé plus de 7 mois. Il y a ceux qui sont allés chercher un boulot ailleurs. D’autres recrutés récemment et occupaient des postes ont bénéficié de la l’insertion en fonction du nouveau barème établi par le ministère de tutelle. « Il y a des gens qui étaient recrutés la veille du 28 mars et sont touchés par l’opération de l’insertion », témoigne l’une des contestataires. C’est pour cette raison et malgré que les délais fixés pour l’affichage des listes soient passés, les listes ne sont pas encore rendues publiques. « Quand est-ce que les exclus puissent introduire des recours », s’interroge-t-elle ? Les responsables au niveau de la DEC affirment que l’opération d’insertion a été menée conformément à un barème émanent de la centrale qui stipule que ceux qui occupent un poste vacant jusqu’au 28 mars 2011 peuvent bénéficier à leur insertion. Quant à ceux qui ont quitté leurs postes avant cette date n’y ouvrent pas droit.

Fayçal
Samedi 21 Mai 2011 - 11:39
Lu 344 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+