REFLEXION

NEUF SOLDATS DU CALIFAT ARRETES A NADOR: L’EI aux portes du Maroc



La police espagnole a arrêté neuf membres présumés d'un groupe djihadiste lié à l'organisation de l'Etat islamique (EI), a annoncé vendredi le ministère espagnol de l'intérieur.Les neuf suspects faisaient partie d'un groupe basé dans l'enclave espagnole de Melilla, sur la côte méditerranéenne d'Afrique du Nord, et dans la ville marocaine voisine de Nador.



Le chef du groupe est un ressortissant espagnol né au Maroc et résidant à Melilla, a précisé le ministère. Les autres membres sont de nationalité marocaine, selon les médias espagnols.
Les suspects se sont entraînés dans le nord du Mali avec Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et ont été formés par le frère du chef du groupe, un ancien militaire espagnol spécialiste des explosifs.
De son côté la Grande-Bretagne a annoncé l'arrestation de deux hommes soupçonnés d'être liés à l'EI.
La veille, neuf autres hommes avaient été interpellés à Londres, soupçonnés également d'appartenir ou de soutenir un groupe islamiste, en l'occurrence l'organisation Al-Muhajiroun, également connue sous le nom « Musulmans contre les croisades », interdite en 2011, qui a fait l'apologie du 11-Septembre. Parmi les neuf personnes interpellées figure le prédicateur radical AnjemChoudary, ancien bras droit d'Omar Bakri, l'une des figures centrales du « Londonistan », mouvance radicale islamiste installée à Londres dans les années 2000.Ces interpellations interviennent alors que le Parlement britannique, s'apprête approuver la participation de Londres aux frappes aériennes en Irak.
 

Réflexion
Vendredi 26 Septembre 2014 - 16:16
Lu 3465 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+