REFLEXION

NEKMARIA (ACHAACHA) : Manque de transport scolaire



 Les élèves des régions rurales de la commune de Nekmaria, relevant de la Daïra de Achaacha, doivent parcourir chaque jour plusieurs kilomètres pour rejoindre les bancs des établissements scolaires. Selon un parent d'élève, même le transport privé accuse un manque flagrant. Les parents, eux-aussi, sont confrontés à un vrai calvaire, celui d'assurer les frais de transport pour leurs enfants, chaque jour. « Le transport scolaire est un moyen indispensable pour assurer l'arrivée de nos enfants, à l'heure, à l'école, et de rentrer tôt, le soir, en toute sécurité », nous a déclaré un parent d'élève. A cet effet, les parents d'élèves lancent un appel d'urgence aux responsables concernés, afin d'assurer le transport scolaire pour leurs enfants dans les plus brefs délais. Par ailleurs, à la commune de Hadjadj chaque matin, plus de 100 enseignants se dirigent vers les différentes écoles des régions éloignées et chaque jour en l’absence de moyens de transports publics ou privés, ils sont contraints de rejoindre leur lieu de travail en faisant appel à des taxis « clandestins » qui ne sont pas ponctuels, qui mettent les enseignants dans une situation intolérable qui est de s'absenter pendant des heures ou toute la journée. Pour une réussite scolaire des élèves, les enseignants demandent aux autorités concernées de résoudre ce problème.     

Flih.S
Vendredi 9 Septembre 2016 - 17:19
Lu 131 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+