REFLEXION

NAUFRAGE DU CHALUTIER ‘’EL HABIB’’ A MOSTAGANEM : Quatre disparus et 2 rescapés

Le naufrage, cette perte totale ou partielle du bateau par le fait de force majeure, demeure fort redouter par le corps des marins. L’un des bateaux de la flotte de pêche de Mostaganem, le chalutier « El Habib » vient d’en être victime, en coulant à 09 kilomètres au large d’oued Chlef, en perdant 04 marins de son équipage, et dont l’opération de secours a permis juste le sauvetage à temps du rais et du mécanicien.



Hier, aux premières  heures  du matin (03 h), un chalutier « El Habib »  avec un équipage de 06 marins  a fait naufrage  en mer et n’a pu  regagner le large distant de 09 kilomètres. Alertés  après l’appel de détresse lancé  par le chalutier, les gardes-côtes sont intervenus   en appelant le reste des bateaux en mer de s’orienter vers le lieu du drame.  Il avait à son bord son habituel effectif de 6 marins, le capitaine, le mécanicien et 4 mousses.  Or, un laps de temps après avoir quitté son port d’attache, « El-Habib » lança déjà un SOS. Appel de détresse qui, selon les services des gardes de côtes, a été reçu à 4 heures du matin. D’où le lancement de l’opération de recherches effectué par le centre opérationnel de sauvetage des gardes côtes qui a aussitôt donné l’alerte, avait  alerté les navires de pêche pour converger vers la zone du sinistre. Secours lesquels se sont  soldés par le sauvetage du ‘’Rais’’ du chalutier et de son mécanicien qui se trouvaient déjà en état de fort d’hypothermie, affirment les mêmes sources,  alors que les autres pêcheurs sont toujours portés disparus.  Notons que le chalutier  a quitté son port d’attache de Sidi Lakhdar  et tanguait vers son lieu habituel de pêche. Naviguant aux alentours de la côte, longeant Oued Chlef relevant du territoire communal de Mostaganem, le chalutier s’est mis subitement à couler et a fini par disparaitre vers les fonds marins. Quant aux rescapés, ils ont été découverts souffrant d’hypothermie et ont été transférés  vers les urgences de l’établissement public hospitalier de Mostaganem. Les opérations de recherche du reste des corps se poursuivent par les gardes-côtes  en mer, et par les éléments de la protection civile, le long du large.


 

L.Ammar
Mercredi 28 Juin 2017 - 19:59
Lu 1839 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-07-2017.pdf
3.65 Mo - 19/07/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+