REFLEXION

NAFTAL : La nouvelle bonbonne de gaz bientôt sur le marché

Lors de la visite du PDG de l'entreprise nationale de distribution des produits pétroliers (Naftal) M. Hocine Rizou à l’usine de production de bouteilles à gaz de Kouba, Naftal a présenté sa nouvelle bonbonne de gaz butane conçue pour répondre essentiellement aux deux aspects sécuritaires et d'utilisation à travers l'ajout d'un chariot pour faciliter son transport.



Cette nouvelle bonbonne de gaz aux couleurs de l'entreprise (bleu et jaune) avec le logo Naftal sera commercialisée à partir de février prochain et remplacera graduellement les anciennes. Elle sera proposée à un prix de 2.870 DA tandis que le prix de remplissage reste inchangé à 200 DA. Actuellement, la production annuelle avoisine les 800.000 bonbonnes à travers les trois (3) unités de production d'Alger, de Batna et de Mascara. Pour sa part, le Pdg de l'entreprise des bouteilles à gaz de Kouba, M. Smaïl Arar, a précisé que la capacité de production annuelle de son entreprise dépasse les 400.000 bouteilles, et que son chiffre d'affaire a été estimé à 1,8 milliard DA en 2016 et qui pourrait augmenter, à l'horizon 2030, à 17 milliards DA. Evoquant la vague de froid qui a frappé le pays depuis quelques jours, il a relevé que cette unité d'Alger avait renforcé ses capacités de production de 180% pour répondre aux besoins des usagers de ces bouteilles de gaz. Dans ce sillage, M. Rizou a affirmé que Naftal avait pris toutes les dispositions nécessaires pour assurer l'approvisionnement des régions isolées et avait mis en place, peu avant les récentes intempéries, un stock stratégique au profit des communes désenclavées. Par ailleurs, Naftal est en phase de discussions "très avancées" avec un opérateur polonais pour installer une usine de production de kits Gaz propane liquéfié carburants (GPLc), a indiqué son P-DG. Ce projet d'usine sera implanté à Mascara, tandis que des discussions ont également été engagées avec plusieurs opérateurs locaux qui seront intégrés dans ce projet en tant que sous-traitants industriels, a précisé M. Rizou. A propos de ce projet algéro-polonais, le même responsable a considéré qu'il s'agit d'un investissement "lourd" mais "rentable" pour l'entreprise et l'économie nationale du fait que l'Algérie cessera d'importer les kits de GPLc après la réception de ce projet. Naftal a augmenté ses capacités de reconversion vers le GPLc de 20% durant 2016 par rapport à 2015 et prévoit d'atteindre 50% à la fin 2017a t-il ajouté.

Salim
Mardi 24 Janvier 2017 - 19:46
Lu 409 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-08-2017.pdf
4.17 Mo - 18/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+